Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 novembre 2016 - 10:35

Il est encore temps de vous faire vacciner contre la grippe

Par Salle des nouvelles

Le Dr Éric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, rappelle à la population qu’il est encore temps de se faire vacciner contre la grippe. 
 
« De nombreuses personnes se sont fait vacciner depuis les dernières semaines afin de se protéger contre la grippe et, par conséquent, de protéger leur entourage. Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, il n’est pas trop tard. Le vaccin est toujours disponible dans les CLSC de la région », mentionne Dr Goyer. 
 
La vaccination annuelle est la meilleure façon de prévenir la grippe chez les personnes vulnérables pour lesquelles la maladie pourrait entraîner de graves complications, et même causer la mort. La grippe est effectivement responsable d’environ mille décès par année au Québec.  
 
Le vaccin est offert gratuitement aux personnes suivantes :

  • les enfants de 6 à 23 mois;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques;
  • les femmes enceintes atteintes de certaines maladies chroniques, durant toute leur grossesse;
  • les femmes enceintes en bonne santé, durant les 2e et 3e trimestres de leur grossesse;
  • les personnes âgées de 60 ans et plus. 

 
Afin de diminuer les risques de contamination, le vaccin est aussi offert gratuitement à d'autres personnes :

  • les proches des personnes mentionnées précédemment, y compris les personnes qui en prennent soin;
  • les proches des enfants de moins de 6 mois;
  • les travailleurs de la santé.  

 
Pour trouver une clinique de vaccination contre la grippe, visitez le site Internet du CISSS des Laurentides au : www.santelaurentides.gouv.qc.ca 
 
Le vaccin contre la grippe est efficace et sécuritaire. Il arrive que l’on ressente une légère douleur à l’endroit où l’on s’est fait vacciner et, rarement, un peu de fièvre et de courbatures le lendemain de la vaccination. « Des inconvénients bien moins importants par rapport à ceux de la grippe qui peuvent nous affecter durement pendant plusieurs jours », affirme le Dr Goyer. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.