Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 septembre 2017 - 09:08

Le BBQ du député Ramez Ayoub, un succès sur toute la ligne

Par Salle des nouvelles

Le député de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, a tenu à remercier tous les citoyennes et citoyens de sa circonscription pour leur présence à son premier barbecue qui se déroulait le 24 août dernier sur le sentier de la poésie à Sainte-Thérèse.  

Cet événement festif a permis à plus de 200 personnes de socialiser et de discuter dans un contexte convivial facilité par la proximité de leur député. Les quatre villes de la circonscription de Thérèse-De Blainville (Lorraine, Sainte-Thérèse, Bois-des-Filion, et Blainville) étaient représentées par des élus issus de plusieurs paliers gouvernementaux ainsi que par des représentants du milieu des affaires. Soulignons aussi la présence d’élus d’autres villes de la MRC Thérèse-De Blainville ainsi que de plusieurs associations communautaires de la région qui ont profité de ce moment pour rencontrer le député et son équipe. 

« C’est toujours un heureux moment que de favoriser les échanges d’informations avec les résidents de Thérèse-De Blainville, et ce, dans un cadre aussi réjouissant, a souligné le député Ramez Ayoub. Un énorme merci à tous nos bénévoles et partenaires qui ont contribué à la réussite de cette journée. »

Ravi de succès, le député a promis de récidiver l’année prochaine avec une deuxième édition tout aussi joyeuse. Entre temps, il invite la population à venir s’exprimer sur la légalisation et la règlementation stricte du cannabis lors d’une consultation publique qui aura lieu le 13 septembre prochain, à 18 h 30, au Centre culturel et communautaire Thérèse-De Blainville. 

Vous pouvez confirmer votre présence par téléphone au 450 965-1188 ou par courriel à ramez.ayoub.c1b@parl.gc.ca

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.