Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2017 - 08:57

Pompiers d’un jour : seize jeunes dans le feu de l’action

Par Salle des nouvelles

Grâce au populaire concours Pompiers d’un jour, seize élèves de troisième année des écoles primaires de Blainville et de Rosemère ont vécu une expérience hors du commun en se mettant, l’espace d’une journée, dans la peau d’un pompier.  

 Vêtus d’un habit de pompier, les participants ont eu la chance d’explorer les diverses facettes du métier. Ils ont visité les camions d’incendie, reçu une formation sur les extincteurs, les appareils respiratoires ainsi que la recherche d’une victime, procédé à l’inspection des équipements, participé à une course à relais de seaux d’eau, éteint un feu de palettes de bois avec l’aide des pompiers et effectué un parcours pompier composé d’épreuves (une nouveauté cette année). À l’issue de cette journée, les jeunes ont signé le Livre d’or de la Ville de Blainville en présence du maire de Blainville, Richard Perreault, de la mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, du président de la Commission de la sécurité, Guy Frigon, du directeur du Service de la sécurité incendie, Claude Deschuymer, et de la mascotte Yvon Larosé. 

 « Créée il y a une dizaine d’années, l’activité Pompiers d’un jour suscite toujours un engouement aussi vif chez les enfants, a souligné le directeur du Service de la sécurité incendie, Claude Deschuymer. Il faut dire que de nombreux jeunes rêvent de devenir pompiers un jour. Cette activité leur permet de concrétiser ce rêve, tout en nous offrant une belle occasion d’effectuer de la prévention. Les jeunes participants repartent à la maison les yeux brillants, et plusieurs nous mentionnent même que c’est le plus beau jour de leur vie. »  

Chaque année, la Ville de Blainville sélectionne, au moyen d’un concours de dessin, un élève de troisième année de toutes les écoles primaires du territoire pour lui faire vivre une journée mémorable en caserne. Cette année, l’équipe de pompiers d’un jour était composée de douze Blainvillois et de quatre Rosemèrois, soit : Mathieu Bouthillier (école de la Seigneurie), Viktor Gendron (école des Semailles), Mathieu Laflamme (école de l’Aquarelle), Ara Niyonzima (école Pierre-Elliott-Trudeau), Julian Cyr (école des Ramilles), Maxim Poirier (école de l’Envolée), Alice Côté (école Notre-Dame-de-l’Assomption), Victoria Campion-Coupal (école Chante-Bois), Olivier Lecours (école Plateau SaintLouis), Émile Cadieux (école de la Renaissance), Nicolas Leroux (école de Fontainebleau), Ariane Soucy (école Montessori International), Jade Langevin (école McCaig), Elana Ciarallo (Académie Ste-Thérèse), William Poirier (école Alpha) et Daphnée Crêtes (école Val-des-Ormes). 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.