Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 janvier 2017 - 13:20

La mairesse de Sainte-Thérèse présente le budget 2017 aux gens d’affaires

Par Salle des nouvelles

Ce matin avait lieu le deuxième déjeuner réseautage du Groupement des Entreprises de Sainte-Thérèse (GEST) de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB), durant lequel était présenté le budget 2017 de la Ville de Sainte-Thérèse.

C’est devant une quarantaine de gens d’affaires que la mairesse Sylvie Surprenant a présenté le plan budgétaire de la ville. Durant cette activité conjointe, les participants ont pu réseauter avec les gens d’affaires de Sainte-Thérèse ainsi qu’avoir un contact direct avec les représentants municipaux présents.

« Pour les gens d’affaires, il est primordial d’avoir un bon contact avec les représentants municipaux. Ce type d’activité nous permet d’être informés sur ce qui s’en vient et de discuter de vive voix de nos préoccupations », affirmait Charléric Gionet, président du GEST et propriétaire de l’épicerie fine Les Marchands de bières.

« Il existe une réelle synergie entre le GEST et la Ville de Sainte-Thérèse. Nous travaillons conjointement à l’atteinte de buts communs comme la revitalisation du centre-ville et la présentation du budget 2017 démontre bien les efforts déployés par la Ville en ce sens », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

Rappelons que le GEST regroupe une cinquantaine d’entreprises du Village de Sainte-Thérèse, dont le mandat est de de favoriser le développement et la caractérisation économique du Village et ultimement de l’ensemble du territoire thérésien en tissant des liens mobilisateurs entre les partenaires économiques et politiques de sa région. La ville de Sainte-Thérèse collabore à la réussite du plan d’action du GEST et s’implique pour la promotion et la visibilité de ses entreprises.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.