Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2017 - 09:50 | Mis à jour : 09:53

Le tout nouveau modèle 505 sera assemblé à Mirabel

Par Salle des nouvelles

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, se réjouit de l’annonce faite il y a quelques jours par Bell Helicopter Textron d’assembler son tout nouveau modèle Bell 505 Jet Ranger, à son usine de Mirabel. 
 
Le maire de Mirabel assistait, en effet, au dévoilement du nouveau modèle en compagnie du ministre canadien de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, de la ministre québécoise des Relations internationales et responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre, ainsi que des députés fédéraux de Rivière des-Mille-Iles et de Thérèse-De Blainville, Mme Linda Lapointe et M. Ramez Ayoub.  

« En choisissant d’assembler son tout nouveau modèle à Mirabel, la compagnie Bell Helicopter Textron démontre la confiance qu’elle met dans l’expertise de la main-d’œuvre spécialisée et de haut niveau que l’on retrouve à Mirabel, qui confirme plus que jamais son titre de pôle aéronautique de la grande région de Montréal », indique M. Bouchard.  
 
L’annonce de cette décision confirme aussi la compétence des 900 travailleuses et travailleurs de Bell Helicopter, à Mirabel, ajoute le maire, qui se réjouit également que la réalisation des vols d’essais et les certifications de l’appareil soient également effectuées à Mirabel. 

On aperçoit sur la photo (dans l'ordre habituel): M. Ramez Ayoub, député fédéral de Thérèse-De Blainville, Mme Christine St-Pierre, ministre québécoise des Relations internationales et responsable de la région des Laurentides, Mme Cynthia Garneau, présidente de Bell Helicopter, l'honorable Navdeep Bains, ministre canadien de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Mme Linda Lapointe, députée fédérale de Rivière-des-Mille-Iles, et M. Jean Bouchard, maire de Mirabel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.