Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 février 2017 - 13:46

Un agent de liaison pour l’Aile des gens d’affaires de Rosemère

Par Salle des nouvelles

Le comité de l’Aile des gens d’affaires de Rosemère (AGAR) est fier d’annoncer l’arrivée de Gina Bergeron-Fafard comme agente de liaison, dans le cadre d’un projet pilote prévu jusqu’en décembre 2017.

L’agente de liaison sera entièrement dédiée aux gens d’affaires de Rosemère afin d’améliorer les communications et l’accompagnement pour les entreprises. Elle aura pour mandat de communiquer avec les entreprises de Rosemère, de les informer des projets de la Ville et de recueillir leurs questions ou commentaires, pour ensuite faire les suivis nécessaires auprès des représentants municipaux. Cette démarche, rendue possible grâce à la collaboration financière de la Ville, assurera une liaison et un dialogue constant avec les diverses parties prenantes.

« Madame Bergeron-Fafard est la candidate tout indiquée de par sa connaissance des réalités que vivent les commerçants, en ayant dirigé elle-même un commerce pendant plus de douze ans, ainsi que par son ancien rôle de présidente de l’AGAR » mentionne Pierre Paquin, président de l’AGAR.

Les entreprises de Rosemère pourront dorénavant joindre Gina Bergeron-Fafard directement à la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville au 450-435-8228, poste 229, ou par courriel à gbergeronfafard@ccitb.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.