Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mai 2018 - 05:00

LMC Manna Recherche fait l'acquisition d'Omnispec à Mirabel

Par Salle des nouvelles

LMC Manna Recherche, le plus grand réseau de sites de recherche clinique intégrés et en propriété exclusive au Canada à offrir des services d’essais cliniques de phases I à IV, a annoncé l’acquisition d’Omnispec recherche clinique, un important centre de recherche de Mirabel.

Ayant contribué au développement de plus de 60 médicaments, Omnispec accroît les capacités, les données et le talent du réseau de LMC Manna Recherche, ouvrant de nouvelles possibilités de recherche avec ses partenaires des secteurs pharmaceutiques et de la recherche à l’échelle mondiale.

« Nous sommes ravis de nous associer à un site de recherche renommé et de très haut niveau, qui possède une longue et fructueuse expérience dans le domaine des essais cliniques », mentionne Karri Venn, présidente du service de recherche de LMC Manna Recherche. Avec l’acquisition d’Omnispec, le réseau global de LMC Manna Recherche compte maintenant 19 sites partout au pays.

« L’ajout d’Omnispec cadre parfaitement avec notre objectif continu, qui est de mettre à profit un réseau centralisé pour rationaliser les processus de démarrage d’études et de recrutement des patients ainsi que pour offrir une recherche clinique de grande qualité grâce à une efficacité hors pair », explique-t-elle.

Fondé en 2005 par le Dr Guy Tellier, un omnipraticien, Omnispec a acquis une vaste expérience dans la réalisation d’essais cliniques de phases II, III et IV pour le compte du secteur pharmaceutique, incluant des études dans les domaines du diabète, de l’obésité, de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), des lipides et du développement de vaccins. Son personnel spécialisé travaille dans une installation spacieuse dotée d’un laboratoire ultramoderne, en association avec une grande clinique qui participe au recrutement des patients.

En vertu de l’entente, Omnispec deviendra un site intégré de LMC Manna Recherche et le Dr Tellier occupera le poste de directeur médical du site de Mirabel. « Nous mènerons nos activités essentiellement de la même manière. Mais nous disposons désormais de nouvelles technologies de premier ordre et d’une infrastructure sophistiquée pour exploiter et améliorer nos capacités de recrutement, ce qui nous permettra de prendre part à des études de plus grande qualité », explique le Dr Tellier, qui prévoit une croissance d’au moins 50 % des activités du site de Mirabel à la suite de l’acquisition.

« Nous sommes très fiers de notre parcours quant à notre conformité aux règlements les plus stricts de Santé Canada et de la FDA, et nous serons heureux de partager notre expertise avec tout le réseau de LMC Manna Recherche », ajoute-t-il.

Plus grand réseau de recherche clinique au Canada

LMC Manna Recherche propose aux promoteurs pharmaceutiques et aux organisations de recherche sous contrat un guichet unique pour la réalisation d’essais cliniques portant sur un large éventail de champs thérapeutiques.

L’entreprise a accumulé une vaste expérience quant au démarrage rapide des études, aux taux de recrutement élevés et à la conformité aux réglementations en matière de qualité. Pouvant jouer le rôle de fournisseur unique, elle offre à tous les membres de son réseau des procédures d’exploitation uniformisées intégrées, des mécanismes rigoureux en matière d’assurance qualité et de contrôle de la qualité ainsi que de nouvelles technologies.

Pour de plus amples renseignements sur LMC Manna Recherche, consultez le site http://lmcmannaresearch.com.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.