Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2017 - 09:19

Ginette Lavigne, artiste en vedette à la bibliothèque Paul-Mercier

Par Salle des nouvelles

Du 7 avril au 28 mai, les amateurs d’art sont attendus en grand nombre à la bibliothèque Paul-Mercier où ils pourront visiter l’exposition Mon univers à moi! de l’artiste blainvilloise Ginette Lavigne. Ils auront aussi l’occasion de prendre le thé et de discuter en toute simplicité avec elle à l’occasion de la rencontre Art-Thé, qui aura lieu le dimanche 9 avril, de 11 h à 15 h. 

L’être humain est habité par une gamme d’émotions, aussi riche en nuances que l’est la gamme des couleurs. Par le geste, le mouvement, la couleur et ses nuances, l’artiste peintre tente d’atteindre ce lieu bien enfoui où se trouvent le saisissement, l’attendrissement, la joie et le rire. L’abstrait est, pour elle, l’un des beaux endroits où elle essaie de ne rien s’imposer et être. L’idée est de toujours se remettre en question, de se provoquer, de se déstabiliser, de se renouveler et de se surprendre.  

« J’aime que mes toiles aillent dans toutes directions et j’aime que l’observateur soit surpris. Si j’avais à décrire l’esthétique de mes toiles, elle correspondrait à l’émotion brute, à la rugosité. C’est comme toucher à l’écorce d’un arbre, la surface d’une feuille, une ride… C’est comme toucher aux turbulences, au vivant… », souligne l’artiste peintre.  

Cette exposition fait partie de la série « Artiste en vedette à la bibliothèque Paul-Mercier », qui offre une belle visibilité aux artistes blainvillois, tout en permettant au public de les découvrir. Elle peut être visitée en tout temps pendant les heures d’ouverture de la bibliothèque, lorsque la salle multifonctionnelle est libre. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.