Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 avril 2017 - 15:16 | Mis à jour : 15:19

Une fin de semaine de découvertes et d’échanges lors de l’exposition du comité des arts de Saint-Benoît

Par Salle des nouvelles

Plus de 140 œuvres ont été exposées à un public ravi lors de la 24e édition de l’exposition du Comité des arts de Saint-Benoît, qui avait lieu les 8 et 9 avril derniers, à l’école Girouard. À cette occasion, les artistes, nouveaux et plus chevronnés, ont pu échanger et élargir leur réseau dans une atmosphère chaleureuse. 
 
Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, le représentant du député fédéral et conseiller municipal, M. Pierre-Paul Meloche, et la députée provinciale, Mme Sylvie D’Amour, étaient à ce rendez-vous culturel pour admirer et encourager le travail des artistes de la région.   

« Cet événement contribue au rayonnement et à la mise en valeur des artistes de chez nous. Nous sommes aussi fiers de choisir une œuvre afin d’enjoliver nos bâtiments municipaux »,  a exprimé le maire.  Par ailleurs, il a profité de cette rencontre pour annoncer que la 25e exposition du Comité des arts de Saint-Benoît aurait lieu dans le nouveau centre culturel, annexé à l’église du secteur de Saint-Benoît. Les travaux devraient commencer d’ici le mois de juin.  
 
Une œuvre est choisie 
Le maire a profité du vernissage du samedi soir pour dévoiler le tableau choisi dans le cadre de la politique d’acquisition d’œuvres d’art de la Ville de Mirabel.  Les membres du comité de sélection ont en effet pris le temps d’observer les diverses créations. Leur choix s’est arrêté sur l’œuvre colorée de M. Jean Cousineau, intitulée « Une belle journée d’octobre ». L’artiste peintre des Basses Laurentides exerce cette passion depuis sa tendre enfance. Il en a fait sa profession. Reconnu pour ses peintures à l’acrylique éclatantes, il a su séduire le comité de sélection. Son œuvre sera exposée dans l’un des édifices municipaux. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.