Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mai 2017 - 14:45 | Mis à jour : 14:53

Secteur de Saint-Benoît

Un tout nouveau centre culturel sera construit à Mirabel

Par Salle des nouvelles

Les résidents du secteur de Saint-Benoît seront heureux d’apprendre qu’un tout nouveau centre culturel sera construit en lieu et place de l’ancien presbytère situé tout à côté de l’église, rue Chénier.  
 
En effet, des travaux de l’ordre de quelque 2 330 000 $ seront consentis à ce projet « qui viendra répondre aux besoins de la population du secteur de Saint-Benoît qui, jusqu’à maintenant, avait accès au centre culturel René-Laurin » indique le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard.   « Il faut bien avouer qu’avec les années, explique M. Bouchard, le bâtiment de la rue Sainte-Madeleine ne convenait plus vraiment à une population toujours grandissante ».  

Le tout nouveau bâtiment de quelque 690 mètres carrés (7 400 pieds carrés) disposera d’une grande salle communautaire pouvant accueillir 250 personnes et offrant la possibilité d’être divisée en deux pour une plus grande souplesse d’utilisation. Un local permanent sera également réservé aux activités du Club de l’âge d’or et offrira un accès direct à la grande salle communautaire. Ajoutons à cela un local de cuisine pouvant servir aux traiteurs lors d’activités, un bureau pour l’appariteur, un local d’entretien ménager en plus des constituantes de base habituelles qu’on retrouve dans ce type de bâtiment.  
 
Finalement, un lien avec l’église existante sera aménagé et un grand hall viendra compléter l’ensemble. Selon l’échéancier prévu, les travaux de construction devraient être amorcés en juin prochain pour se terminer en janvier 2018. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.