Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juin 2017 - 10:04

Les forgerons au Québec : de la Nouvelle - France aux jeux vidéo

Par Salle des nouvelles

Jusqu’au 27 août, la Galerie d’art de Blainville présente l’exposition spéciale Les forgerons au Québec : de la Nouvelle-France aux jeux vidéo, qui permet aux visiteurs de découvrir les étapes de la transformation du métier de forgeron au fil des siècles, mais aussi des outils, des objets forgés à travers des jeux vidéo ainsi que des œuvres d’art réalisées par les meilleurs forgerons du Québec. 
 Présentée en collaboration avec l’organisme Culture C, cette exposition raconte et met en scène l’arrivée des forgerons en Nouvelle-France, comment ils se sont adaptés à l’industrialisation et comment ils vivent aujourd’hui comme personnages mythologiques, notamment dans les jeux vidéo. Les visiteurs suivent l’évolution du métier de forgeron en parcourant diverses zones, soit la forge, la hache de traite, le forgeron en Nouvelle-France, l’industrialisation, la ferronnerie d’art et les jeux vidéo. 

Appuyée par des artefacts, des œuvres d’art, des panneaux explicatifs, des vidéos et des séquences de jeux vidéo, cette exposition captivera aussi les élèves. Des visites scolaires et de groupes sont d’ailleurs offertes sur rendez-vous. 

Concours Les jeunes visiteurs sont invités à participer au concours de coloriage et de mots cachés. En apportant leur dessin ou leur jeu durant l’exposition, ils courront la chance de remporter un iPad mini. 

Galerie d’art 1000, chemin du Plan-Bouchard 
Horaire de l’exposition Du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h 
Renseignements : blainville.ca 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.