Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 septembre 2017 - 14:35

Sylvie Courchesne, artiste en vedette à la bibliothèque Paul-Mercier

Par Salle des nouvelles

Du 6 octobre au 26 novembre, la Blainvilloise Sylvie Courchesne présentera, à la bibliothèque Paul-Mercier, son exposition solo États d’âme. Les citoyens sont invités à venir découvrir les œuvres de l’artiste peintre, mais aussi à prendre le thé et à discuter en toute simplicité avec elle à l’occasion de la rencontre Art-Thé, qui aura lieu le dimanche 8 octobre, de 11 h à 15 h.  
 
Double récipiendaire du prix B.R.A.V.O. octroyé par la Ville de Blainville en reconnaissance de l’originalité de ses œuvres, Sylvie Courchesne présentera le fruit de son travail. « La peinture et le dessin sont essentiels pour moi, explique-t-elle. Ils font partie de ma vie et de mes passions. Ma démarche consiste à représenter la beauté de l’être humain, mais aussi sa complexité. Le mouvement, la répétition, la destruction, la reconstruction et les cycles font partie du vivant. À l’aide des couleurs, des formes et du rythme, j’essaie d’exprimer toute cette complexité de façon esthétique. »  

L’exposition États d’âme fait partie de la série « Artiste en vedette à la bibliothèque Paul-Mercier », qui offre une belle visibilité aux artistes blainvillois, tout en permettant au public de les découvrir. Elle peut être visitée en tout temps pendant les heures d’ouverture de la bibliothèque, lorsque la salle François-Cantin est libre. 


Bibliothèque Paul-Mercier 1003, rue de la Mairie, Blainville
Heures d’ouverture :  Du lundi au vendredi, de 10 h à 21 h  Samedi et dimanche, de 10 h à 17 h 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.