Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 juin 2017 - 11:18

Série d’incendies criminels sur le territoire de Terrebonne/Ste-Anne-des-Plaines/Bois-des-Fillion

Par Salle des nouvelles

Entre le 1er juin  et le 4 juin 2017, les policiers du service de police intermunicipal de Terrebonne/Ste-Anne-des-Plaines/Bois-des-Fillion ont été appelés sur 6 incendies qui selon les observations des pompiers étaient de nature suspecte.

À chaque occasion les feux étaient mis à des broussailles ou à des amoncellements de billots de bois dans des champs, terrains vacants ou près des pylônes électriques. Très peu de dommages matériels ont toutefois été occasionnés par ces incendies.

Des indices ont été trouvés et ont permis de conclure à des gestes intentionnels.  De plus, des témoins ont relaté avoir vue une personne quitter les lieux et dans les deux cas la description faite par ces témoins était très similaire. Fort de ces informations nos policiers ont intensifié les patrouilles dans ce secteur.

Dans la soirée du 4 juin après un appel pour un autre incendie, une de nos agentes a localisé un individu qui correspondait à la description reçue.  Celui-ci a été arrêté et conduit à notre centre opérationnel pour y être interrogé par nos enquêteurs.

Celui-ci a par la suite été relâché sur une promesse de comparaitre assortie de conditions. Il s’agit d’un homme de 28 ans demeurant dans ce secteur. Il pourrait être relié à d’autres dossiers d’incendies survenus dans les semaines précédentes.

L’enquête se poursuit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.