Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juillet 2017 - 11:13

Nouvelle enseigne à l’hôtel de ville de Sainte-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

Dans la foulée des travaux d’aménagement de la Place du Bicentaire et de la mise en valeur du noyau villageois, une nouvelle enseigne vient d’être installée sur le parterre de l’hôtel de ville. Au cours des prochaines semaines, l’enseigne sera agrémentée d’un massif fleuri à sa base. Au final, le tout conférera un joli cachet à la Place du Bicentenaire.
 
Depuis la dernière année, plusieurs travaux ont été effectués devant l’hôtel de ville. D’abord, le réaménagement de la Place du Bicentenaire, tant par le design de la rue que par des arrangements paysagers et floraux autour du nouveau bâtiment des Loisirs. Récemment, la statue de Sainte-Anne a retrouvé son socle, après avoir bénéficié d’une cure de rajeunissement. Il y a aussi eu la transformation de la fontaine, devenue inopérante, en grand jardin fleuri. « Finalement, on vient d’ajouter la nouvelle enseigne d’identification de la mairie », a indiqué le maire Guy Charbonneau.
 
Pièce par pièce, l’image prend forme et se définit selon le plan d’ensemble déposé, comme lorsqu’on assemble un puzzle. D’autres éléments viendront éventuellement bonifier la Place du Bicentenaire, en fonction des ressources financières disponibles.
 
Parcs urbains
En parallèle, plusieurs parcs urbains sont en voie d’être identifiés par des enseignes au design uniforme. L’installation de ces enseignes sera complétée l’an prochain, ce qui viendra assurer une belle harmonie en termes de mobilier urbain, ajoutant encore une fois un cachet au milieu de vie des Anneplainois.
 
« Ce cachet de l’espace urbain apporte aussi une plus-value aux immeubles dans lesquels nos citoyens ont investi », a souligné le maire Charbonneau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.