Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mai 2018 - 14:00 | Mis à jour : 15:05

16 élèves commissaires d’un soir : Place à la démocratie scolaire

Par Salle des nouvelles

Seize élèves fréquentant des écoles secondaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) ont vécu l’expérience Commissaire d’un soir lors du conseil des commissaires du 24 avril 2018.

L’événement s’est tenu au Centre de formation des Nouvelles- Technologies. Chacun des élèves a agi avec brio comme porte-parole de leur école secondaire représentant ainsi la voix de plus de 700 élèves ayant participé à la réflexion. Les jeunes se sont entendus sur les principales conditions gagnantes pour la persévérance et la réussite des élèves.

En bref

  • L’activité Commissaire d’un soir a pour principal objectif de valoriser la démocratie scolaire en faisant vivre l’expérience d’une séance du conseil des commissaires à un ou deux représentants de chaque école secondaire 
  • Les membres du conseil des commissaires ont saisi l’occasion de l’élaboration du nouveau Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) prévu à la loi pour entendre l’opinion de 16 jeunes au sujet de leur réussite et de leur persévérance ;
  • Chaque élève était jumelé à un commissaire ;
  • La réflexion des jeunes s’est culminée par une résolution qui a été adoptée par le conseil des commissaires le soir même ;
  • L’avis des élèves sera pris en considération lors de l’élaboration du PEVR.

« Quelle expérience de démocratie enrichissante pour les élèves! Ce sont des jeunes allumés, de vrais citoyens responsables. Les échanges que nous avons eus sont des plus intéressants. Nos élèves ont été authentiques et généreux. Leurs réponses sont fidèles à leur réalité et c’est tout en leur honneur! Soyez assuré que l’opinion des jeunes compte et inspirera nos décisions à prendre au cours des prochaines années », a affirmé Mme Paule Fortier, présidente de la CSSMI.

Voix des élèves

Les principales conditions gagnantes de réussite et de persévérance déterminées par les élèves du secondaire sont :

  • Relation élève - enseignant de qualité et dynamique (respect, flexibilité, encouragement, disponibilité, envers tous les élèves peu importe leur profil);
  • Enseignants intéressants, énergiques et motivés, connaissant de leur matière, ayant une bonne capacité d’adaptation, qui enseignent la bonne matière à jour;
  • Méthodes d’enseignement diversifiées et à jour, ouverture à des approches différentes et au travail d’équipe;
  • Démarche orientante le plus rapidement possible et sur une base régulière avec des objectifs et la connaissance des choix de parcours possibles;
  • Charge de travail ajustée et mieux répartie dans le temps, concertation entre les enseignants (devoirs, examens...);
  • Encadrement de l’école et disponibilité des ressources, plus d’outils de référence;
  • Aide aux élèves en difficulté, respect des plans d’intervention pour les élèves qui en ont besoin, principe d’équité pour tous incluant les élèves performants, plus de flexibilité dans les périodes de récupération;
  • Accès à des programmes particuliers et des choix de cours variés pour les élèves performants et pour tous les élèves qui le souhaitent afin que tous soient plus motivés et qu’ils puissent concrétiser leur projet d’avenir. Avoir une politique pour les élèves doués;
  • Soutien et encadrement des parents, communications positives école-maison pour aider les élèves, sensibilisation des parents pour mieux soutenir les élèves (anxiété de performance), rejoindre tous les parents;
  • Climat sain, respectueux et sécuritaire autant pour les élèves que les enseignants;
  • Milieu stimulant doit demeurer une priorité (vie à l’école, démocratie, importance des sorties pour agrémenter le quotidien, création de clubs divers en parascolaire, développer aussi des activités de leadership où les élèves décident, développer un sentiment d’appartenance est important et peut passer par une tenue vestimentaire obligatoire, etc.);
  • Disponibilité des outils technologiques de pointe pour l’enseignement et les travaux scolaires, s’assurer que les enseignants en fassent une utilisation optimale, livres numériques, etc.;
  • Encouragement des adultes au quotidien, discours positif (valorisation des bons coups et des efforts), ajout de commentaires personnalisés et positifs sur les bulletins au regard de conseils pour améliorer les résultats, projets d’émulation et différents moyens pour récompenser les efforts et les bons comportements, valoriser plutôt que punir avec transfert de cette façon de faire au secondaire;
  • Motivation et efforts requis des élèves (organisation, responsabilisation, concentration), trouver l’équilibre dans les horaires souvent chargés des élèves. Valorisation de l’autonomie des élèves, ne pas imposer de méthodes, avoir des cours pour nous apprendre à tout gérer;
  • Saines habitudes de vie des élèves (heures de sommeil, nutrition par des repas plus variés de style végétarien, activités physiques...) faire de bons choix, conciliation activités-écoles;
  • Entraide et liens entre les élèves, importance du tutorat pas juste au primaire, flexibilité des enseignants en ce sens, amener les élèves à aller vers les autres pour les aider et favoriser les échanges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.