Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 janvier 2017 - 09:45

«Les 4 bureaux itinérants sont maintenant tous en opération!» - Simon Marcil

Par Salle des nouvelles

C’est devant des représentants d’organismes locaux, des membres du personnel de direction et des employés de la Coopérative régionale de santé que le député de Mirabel, Simon Marcil, a inauguré le jeudi 26 janvier son bureau itinérant situé à Saint-Placide.  
 
Le député de Mirabel a rappelé qu’au cours de l’année 2016, trois bureaux itinérants ont été créés. Il s’agissait d’un engagement qu’il avait pris d’augmenter la présence du député sur l’ensemble du territoire de la circonscription. «Les quatre bureaux sont maintenant tous en opération. On doit être disponible et à l’écoute de nos citoyens. C’est entre autre pour cela qu’on a été élu», a lancé Simon Marcil. Le député a voulu souligner que le partenariat avec la Coopérative régionale de santé est très important. En collaboration avec la direction de l’organisme, le bureau offrira notamment les services d’aide à l’assurance-emploi, l’immigration et les prestations de veillesse. 
 
Les citoyennes et citoyens sont invités à se présenter au 77, 2e avenue dans la municipalité de Saint-Placide les jeudis de 13h à 16h. L’adjointe reponsable des communautés sera présente notamment les 9 et 23 février, les 9 et 23 mars et le 6 avril. Pour toute information, vous pouvez joindre l’équipe du député de Mirabel au 450-430-5535.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.