Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 14:42

Mirabel salue la décision de Québec sur l’élargissement de l’autoroute 50

Par Salle des nouvelles

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, se dit « heureux de l’annonce du premier ministre Philippe Couillard d’inscrire l’élargissement de l’autoroute 50, qui traverse une partie de l’Outaouais et des Basses-Laurentides, au Plan québécois des infrastructures (PQI) ». 
 
M. Bouchard indique que « l’autoroute 50, au cours des dernières années, a déjà fait beaucoup trop de victimes et il est plus que temps de remédier à la situation, comme en a décidé le gouvernement du Québec ».  
 
Dans la même optique, le maire attire aussi l’attention sur l’urgence d’adopter des mesures qui viendraient rendre plus sécuritaire la route Sir-Wilfrid-Laurier (158) qui connaît elle aussi son lot de victimes, tout comme d’autres voies de communication qui se trouvent sur le territoire mirabellois. 

Au cours des dernières années, la Ville de Mirabel a multiplié les demandes d’intervention auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) afin qu’il apporte des correctifs aux routes et voies de communication qui sont de sa responsabilité sur le territoire de Mirabel. Ces demandes sont malheureusement restées lettres mortes.  Il faut savoir que deux autoroutes traversent le territoire 
mirabellois, soit les autoroutes 15 et 50, ainsi que trois routes provinciales, soit la 148, la 158 et la 117.  
 
« Selon nous, précise le maire, de nombreux correctifs pourraient être apportés par le ministère afin de réduire le nombre d’accidents sur ces routes et autoroutes. Ces mesures contribueraient aussi à désengorger différents secteurs de Mirabel qui ont connu une croissance fulgurante, au cours des dernières années, comme c’est le cas, par exemple, pour les secteurs de Saint-Augustin et de Saint-Canut. » 
 
Dans le même ordre d’idées, le maire réitère au gouvernement l’urgence de procéder au parachèvement de l’autoroute 13 qui, selon lui, compte parmi les solutions aux problèmes de circulation que connaissent plusieurs zones urbanisées de Mirabel.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.