Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2017 - 09:24

Alain Cassista devient le nouveau directeur général de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

Le choix s'est fait parmi plus d'une cinquantaine de candidatures : Alain Cassista devient le nouveau directeur général de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines. Son embauche sera entérinée par le conseil municipal, le 11 avril, pour une entrée en fonction une semaine plus tard, soit le 18 avril.  
 
«Si je devais décrire Alain Cassista en trois mots, je dirais : compétence, courage et détermination», a déclaré le maire Guy Charbonneau. M. Cassista a été choisi au terme d'un long processus de sélection auquel ont conjointement participé trois membres de la Ville, nommément Guy Charbonneau, la conseillère municipale, Julie Boivin et la directrice des ressources humaines, Linda Charbonneau, ainsi que le service des ressources humaines de l'UMQ. Au final, une dizaine de candidatures ont été retenues, parmi lesquelles cinq ont été invitées en entrevue. M. Cassista et un autre candidat ont finalement été soumis à des évaluations psychométriques rigoureusement menées par une firme externe.
 
Détenteur d’un baccalauréat en psychoéducation et d’une maîtrise en administration de l’ÉNAP, M. Cassista a été titulaire de postes de direction depuis près de 15 ans et confie avoir amorcé sa réflexion depuis environ deux ans. «Sainte-Anne-des-Plaines fait face à plusieurs défis en matière de gouvernance municipale et de développement économique. Il faut aussi maintenir une gestion rigoureuse de ses finances. Les enjeux sont complexes, mais à la fois stimulants», a-t-il soutenu.
 
Alain Cassista succèdera à Serge Lepage, dont le départ à la retraite est prévu le 28 avril, après 38 ans à la barre de l'hôtel de ville de Sainte-Anne-des-Plaines. Sa dernière séance municipale sera celle du 11 avril. «Je souhaite mettre en place une transition en douceur. Je vais donc m'asseoir rapidement avec M. Lepage pour profiter de son expertise avant son départ, ensuite avec le conseil et les cadres pour établir les priorités», assure M. Cassista.
 
Le premier geste du futur directeur général aura été de remettre sa démission à titre de conseiller municipal. Ses responsabilités seront réparties parmi les autres membres du conseil municipal, et ce, jusqu'au prochain scrutin, en novembre. «Même si je suis triste de perdre un conseiller qui a su piloter des dossiers délicats depuis plus de sept ans, je suis heureux pour Sainte-Anne-des-Plaines qui gagne un directeur général de qualité. De plus, M. Cassista connaît notre ville sous toutes ses coutures et y est profondément attaché. En tant qu'ancien producteur de lait, je vous confirme que la crème finit toujours par remonter à la surface» a imagé M. Charbonneau en guise de conclusion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.