Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mai 2017 - 11:29

Un nouvel aréna à Sainte-Thérèse sans coût supplémentaire pour les citoyens

Par Salle des nouvelles

Comme annoncé la semaine dernière, le conseil municipal de la Ville de Sainte-Thérèse a entériné les critères d’évaluation d’un appel de propositions afin de construire un nouvel aréna sur son territoire. 
 
La Ville ne possédant pas l’expertise pour gérer une telle infrastructure, elle vend un des deux terrains de baseball du parc Ducharme, soit le terrain Saint-Louis, pour qu’un promoteur propose un projet d’aréna, en assume les frais de construction, d’entretien et de gestion. Elle s’assure ainsi de continuer à offrir le service à la population thérésienne sans coût additionnel pour les citoyens. 
 
La Ville intégrera à l’appel d’offres une entente à long terme garantissant un nombre d’heures de glace pour les organismes et la Ville, à un taux de location fixe, pour la durée de l’entente. 
 
Quant aux utilisateurs du terrain de baseball, la Ville réitère que d’autres terrains adéquats pour la pratique de ce sport sont disponibles et en quantité suffisante pour répondre à la demande. « Considérant la disponibilité du terrain de baseball au parc De Sève, il sera possible d’y programmer la majorité des parties de l’Association de baseball mineur. D’ailleurs, la Ville fait actuellement des travaux pour la réfection de l’éclairage dans ce parc. De plus, de nouvelles cabanes de marqueurs aux parcs De Sève et Saint-Jacques sont prévues à l’automne 2017 », a déclaré la mairesse Sylvie Surprenant. 
 
Le Collège Lionel-Groulx devant démolir en 2018 son aréna devenu désuet, la situation géographique du parc Saint-Louis, sa proximité avec l’aréna actuel et l’achalandage, en font un lieu tout désigné pour accueillir une telle infrastructure sportive. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.