Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2017 - 14:22

Les jeunes libéraux dans les Laurentides et Lanaudière

Par Salle des nouvelles

De passage à Lachute le 5 juillet dernier, les Jeunes libéraux ont pris le temps de débattre avec les militants présents et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre.  

Les jeunes des Laurentides et de Lanaudière ont fait valoir leurs opinions en lien avec le slogan du 35e Congrès-Jeunes « Développer la réussite par l’éducation ». Leurs idées pour l’éducation et l’enseignement supérieur ont été discutées tout au long de la soirée.

« Nous chercherons lors du 35e Congrès-Jeunes à trouver de nouvelles manières de penser et d’agir en éducation au Québec. Les ministres de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Proulx et Mme David, annoncent des investissements majeurs en éducation. Nous souhaitons que les jeunes libéraux travaillent ensemble pour améliorer l’éducation au Québec et je suis certain que nous allons y arriver » a fait savoir Jonathan Marleau, le président de la CommissionJeunesse du Parti libéral du Québec.  

« Je suis très heureuse d’avoir pu être présente avec les militants de la Commission-Jeunesse des Laurentides lors l’arrêt de la Tournée thématique dans la région. Ces jeunes femmes et jeunes hommes font partie de la relève de notre grand parti et leurs interventions lors de cet évènement, auront certainement un apport significatif lors de la tenue du congrès au mois d’août » a souligné la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, madame Christine St-Pierre.  

« Notre Commission-Jeunesse représente le porte-étendard de l’opinion de nos jeunes et en tant que vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, je trouve qu’il est essentiel de prendre le temps d’aller à leur rencontre et d’échanger avec eux pour connaître leur opinion de même que leurs préoccupations qui touchent les nombreux dossiers qui les concernent. Grâce à leur démarche, les Jeunes libéraux auront une meilleure vision des besoins diversifiés de la population des Laurentides de même que celle de Lanaudière et pourront, lors de leur prochain congrès ayant pour thème la réussite éducative, faire rapport de la situation et nous les encourageons ainsi dans leurs efforts. D’ailleurs, nous devons relever plusieurs défis et poursuivre nos efforts afin, entre autres, de lutter contre le décrochage scolaire et assurer une meilleure adéquation entre la formation et les besoins réels des employeurs. Merci à tous ces jeunes pour leur dévouement exemplaire et leur travail acharné » mentionne la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault.

« Dans le contexte mondial, où l’accès à l’éducation est devenu un véritable objectif pour plusieurs nations, il est plus que pertinent que de se questionner sur notre propre modèle. Les jeunes, qui sont pour la plupart aux études et les plus à même de pouvoir s’exprimer sur le sujet, sont heureux de faire partie de ce mouvement et de contribuer à l’avancement de notre société. Les Laurentides et Lanaudière ont pu faire part d’idées et de concepts novateurs qui seront débattus lors du Congrès-Jeunes » indiquent Camille Arsenault-Brideau, représentant des Laurentides, et Simon Rocheleau, représentant de Lanaudière.  

Tout au long du mois de juillet, les Jeunes libéraux sillonneront le Québec pour aller à la rencontre des militants dans le but de connaître leurs idées. À la fin de cette tournée, ils seront conviés à Lennoxville le 12 et 13 août. Lors du 35e Congrès-Jeunes, plusieurs députés et ministres du gouvernement seront présents pour discuter avec les eux. Le premier ministre, comme à son habitude, sera présent lors des deux journées du Congrès, le tout, entouré de centaines de jeunes pour repenser le système d’éducation québécois.

Pour Yves St-Denis, député d’Argenteuil et adjoint parlementaire de la ministre responsable du Travail, le travail des Jeunes libéraux est très important. « Nous avons eu l’occasion de discuter des questions de fond avec les Jeunes libéraux des Laurentides ! C’est une région dynamique avec des jeunes très motivés et j’ai hâte de les retrouver au Congres-Jeunes ! »

« Pour cette 35e édition, nous avons décidé d’orienter notre thématique sur un sujet que tous les Québécoises et Québécois ont à cœur : l’éducation et l’enseignement supérieur. Le Parti libéral du Québec fut, à de nombreuses reprises au courant de notre histoire, le catalyseur de grands changements sociaux. C’est en ayant en tête cet héritage que nous avons décidé de faire de l’éducation le cœur de notre congrès » ajoute Caroline Des Rosiers, présidente du 35e Congrès-Jeunes.

Rappelons que la Commission-Jeunesse du PLQ, qui détient le tiers des voix au sein de la base militante du PLQ, est l’aile jeunesse la plus influente en Amérique du Nord. Elle représente l’ensemble des jeunes de 16 à 25 ans du Parti libéral du Québec. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.