Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 juillet 2017 - 14:48 | Mis à jour : 14:50

Sylvie D’Amours en action cet été

Par Salle des nouvelles

Bien que l’Assemblée nationale soit en pause estivale, Sylvie D’Amours, députée de Mirabel, n’est pas en vacance pour autant. En effet, dès la fin des festivités de la Fête nationale, elle a entrepris, tout au long du mois de juillet, une tournée des organismes de sa circonscription. Au total, c’est plus de 40 rencontres qui se sont déroulées à travers les municipalités de Mirabel, Saint-Joseph-du-Lac, Saint-Placide, Oka, Pointe-Calumet et Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

« Pour moi, l’été est une période de l’année où j’ai le temps d’aller visiter les organismes s’occupant du filet social de notre communauté. C’est important d’entretenir des liens tout au long du mandat afin de s’assurer de les aider dans leur mission respective. Ces gens-là sont bénévoles pour la plupart, ils doivent être écoutés et épaulés au mieux de nos capacités » mentionne Sylvie D’Amours.

Selon la députée, il s’agit également d’un passage nécessaire à une bonne représentation des citoyens à l’Assemblée nationale : «  Je me sers continuellement du travail que j’effectue sur le terrain pour amener la réalité de la circonscription au Parlement. C’est important d’être en phase avec les acteurs sociaux que ce soit les Cercles de fermières, les Chevaliers de Colomb, les Âges d’Or, les Comptoirs d’entraide, les Chambres de commerce ou toute autre organisation ayant pour but le développement de notre communauté. »

Elle entend d’ailleurs continuer ce travail de consultation avec son équipe au mois d’août, notamment via du porte-à-porte auprès des citoyens : « C’est un travail que nous faisons tout au long de l’année, mais nous l’intensifions durant la période estivale, en plus de la préparation de nos dossiers automnaux et des sujets ponctuels tels que les inondations et l’aide aux sinistrés. »

À la question de ses vacances, elle répond qu’elle imitera les autres étés en prenant que quelques jours avec les siens : « Je proviens du monde agricole et ma famille y est encore. Pour nous l’été, c’est essentiellement axé sur le travail. Toutefois, nous nous faisons un devoir de prendre du temps de qualité en famille chaque semaine afin de nous retrouver et de prendre conscience de la chance que nous avons d’être ensemble. C’est important!  » conclut Sylvie D’Amours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.