Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2017 - 08:45

Un nouveau candidat indépendant à Mirabel

Par Salle des nouvelles

Philippe-Olivier Belcourt, un jeune homme engagé de 26 ans tente de percer les équipes en place et faire ressortir la jeunesse en se présentant dans le district no. 4 de Mirabel, soit le Domaine-Vert Nord et le Domaine-Vert Sud. Ce jeune homme, avec l’aide de sa conjointe, ses proches et ses amis, tente de ramener l’importance de croire en la jeunesse, en la relève et surtout de valoriser l’indépendance d’un élu municipal. Philippe-Olivier s’est impliqué en politique, dans de multiples conseils d’administration et comités et est une personne axée grandement sur le service au citoyen et la proximité avec la communauté. C’est une personne avec de multiples qualités et qui garantit une chose : l’honnêteté et de donner son écoute. 
 
Pourquoi faire confiance à la jeunesse ? 
Tout simplement parce qu’ils sont remplis d’idée, parce qu’ils ont été éduqués dans un modèle de communauté axé sur le partage, l’entraide, la collaboration, la démocratie et dans la diversité de pensée et culturelle. Nous avons souvent mentionné que les jeunes sont l’avenir…et bien voilà pourquoi il faut donner la chance à la jeunesse ! 
 
Pourquoi un conseiller indépendant plutôt que membre d’une équipe ? 
Les gens votent en grande majorité pour un parti, une idéologie de groupe qui leur ressemble le plus et pour un chef…Philippe-Olivier vous propose au contraire de voter pour une personne polyvalente, ouverte, qui vous représentera peu importe ses intérêts personnels et qui pourra vous accompagner dans vos problématiques et vos projets avec toute sa loyauté et sa transparence. Il ne se fera jamais dicté une ligne de conduite…un conseiller indépendant est là pour ses concitoyens ! 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.