Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 août 2017 - 09:25

Deux autres candidats se joignent à l’Équipe Leduc

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

La mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, a dévoilé le nom des deux autres candidats qui se présenteront à ses côtés lors des prochaines élections municipales de novembre prochain, Ales Kralicek et Marie-Hélène St-Georges. 

« Notre équipe mise sur deux personnes très impliquées dans les milieux communautaire et scolaire de Rosemère, avec lesquelles nous partageons la même vision d’avenir pour notre Ville », de dire la mairesse. 

M. Kralicek s’intéresse à la vie politique depuis toujours. Pour preuve, il avait entamé un baccalauréat en sciences politiques avant de créer sa propre entreprise de marketing en 1993. « C’est maintenant avec plus de maturité et de vécu que je décide de m’engager en politique, avec un parti d’expérience ayant fait montre d’intégrité absolue, en prenant des décisions pour le bien commun sans être influencé par des intérêts particuliers », d’affimer M. Kralicek. 

Marié et père d’une fille de 11 ans, celui-ci ne lésine pas en matière d’engagement communautaire. En plus d’être vice-président du Club de patinage artistique de Rosemère depuis cinq ans, il participe activement comme bénévole au sein d’autres organismes de la Ville. Il a aussi fait partie du comité citoyen visant l’élaboration de la Politique familiale et des aînés en 2016. 

M. Kralicek souhaite poursuivre son implication en rendant la vie citoyenne plus conviviale tout en respectant un cadre économique rigoureux. « Je tiens à faciliter la vie des familles et des retraités à Rosemère, accroître les projets intergénérationnels, soutenir nos organismes communautaires et par le fait même nos bénévoles,  et finalement faire de notre Ville un leader en développement durable. »

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires, Mme St-Georges s’avère une gestionnaire aguerrie. Elle fait partie des «surfemmes», ayant le mérite de mener adroitement une brillante carrière professionnelle, un foyer avec un mari et trois enfants, ainsi qu’une participation active de plus de 15 ans au sein du milieu scolaire et communautaire. 

Élue en novembre 2014 commissaire scolaire pour Rosemère et le sud de Blainville et vice-présidente du comité exécutif au sein de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), elle siège également au sein du conseil d’administration du Collège Lionel-Groulx. Mme St-Georges a notamment été membre de plusieurs conseils d’établissements primaires et secondaires tant à Laval qu’à Rosemère de même qu’au sein du comité de parents bénévoles de l’école Alpha durant sept ans.

« J’aime consacrer mon temps à des activités utiles, être toujours à l’écoute et disponible », de dire Mme St-Georges. « À la CSSMI, tout comme au conseil municipal de Rosemère, nous assurons une saine gestion des services offerts dans un contexte budgétaire restreint qui pèse lourd dans la prise de décisions. »
 
L’expérience variée de Mme St-Georges au sein du milieu des affaires depuis plus de 25 ans est un atout pour l’Équipe Leduc.
 
Mme Leduc de conclure : « Je suis très fière de présenter deux nouveaux candidats pour lesquels j’ai beaucoup d’admiration. Ils possèdent une connaissance approfondie du milieu communautaire et leurs expériences en tant que propriétaires d’entreprise et gestionnaires sont des plus pertinentes pour notre conseil. M. Kralicek et Mme St-Georges comprennent parfaitement bien l’importance d’administrer une Ville avec vision, rigueur et détermination. »

Les deux prochains candidats de l’Équipe Leduc seront dévoilés lors d’un point de presse le mardi 29 août.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Vous joignez une équipe où vous n'aurez pas droit de parole.... On vous fait miroiter de belles choses mais après coup, si vous êtes élus-es, vous allez devoir dire comme la madame... Pathétique !

    Stephane - 2017-08-24 17:38