Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 décembre 2016 - 14:49

Le service de police intermunicipal de Terrebonne /Sainte-Anne-des-Plaines /Bois-des-Filion redonne à quelques familles

Par Salle des nouvelles

Encore une fois cette année, le lieutenant-détective Joël Bérubé, avec l’aide de ses confrères et consœurs du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion, a contribué à mettre un peu de joie dans la vie de quelques familles de la région pour le temps des fêtes.

En effet, ces derniers ont procédé à la distribution de paniers de Noël à 18 familles du territoire dans le besoin.  C’est grâce à une collecte effectuée parmi le personnel policier et civil du Service de police qu’il a été possible d’apporter une telle aide.

Pour la cause, un peu plus de 1900 $ ont été amassés lors de la collecte au sein même du service de police et la Fraternité des policiers de Terrebonne y est allée d’une généreuse contribution en mettant pour sa part un montant de 1 500 $ dans la cagnotte, élevant ainsi le montant de la collecte à un peu plus de 3400 $.

De plus, un important partenaire qu’est le IGA Extra du 675, boulevard des Seigneurs à Terrebonne a aussi apporté sa contribution en remettant gratuitement l’équivalent de plus de 300$ en denrées diverses, en plus d’aider à la confection des paniers qui ont été distribués.

C’est donc trois familles de Sainte-Anne-des-Plaines, deux familles de Bois-des-Filions et 13 familles de Terrebonne qui ont pu bénéficier de cette distribution. Chaque panier correspondait à 5 boites de nourriture. Nous avons aussi remis un ballon de soccer et un toutou Poluche à chacun des endroits.

Un gros merci à tous!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.