Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 janvier 2017 - 09:42 | Mis à jour : 09:48

Dix étudiants se partagent 15 000 $ en bourses de la part de Desjardins

Dans le cadre du programme de bourses d’études édition 2016, organisé par la Caisse Desjardins de l’Envolée, une cérémonie de remise s’est déroulée au centre de services Mirabel (St-Janvier), au cours de laquelle 10 bourses totalisant 15 000 $ ont été remises aux lauréats.

Lors de l’événement, une présentation des projets d’études soumis au programme de la part de chacun des étudiants retenus de niveau professionnel, collégial et universitaire a été faite. La distribution des bourses était définie comme suit : deux bourses de 1 000 $ pour la catégorie professionnelle, trois bourses de 1 000 $ et une bourse de 2 000 $ pour la catégorie collégiale et finalement, une bourse de 1 000 $, deux bourses de 2 000 $ et une bourse de 3 000 $ pour la catégorie universitaire.

Les gagnants de cette édition ont participé au programme de bourses de la Caisse qui était en vigueur du 19 septembre au 18 novembre 2016 et pour lequel les conditions d’admissibilité étaient les suivantes : être membre de la Caisse Desjardins de l’Envolée depuis un an, présenter une preuve d’inscription d’études à temps plein pour l’année en cours dans un établissement reconnu par le ministère de l’Éducation du Québec et fournir les derniers résultats scolaires. Le formulaire d’inscription complété accompagné des documents prescrits devait être retourné au plus tard le 18 novembre 2016 à 16 h.

Finalement, la sélection des lauréats a été effectuée par un comité composé de cinq personnes, soit trois dirigeants du conseil d’administration de la Caisse et deux résidentes de la région, membres de la Caisse Desjardins de l’Envolée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.