Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 février 2017 - 14:55

Artisans recherchés pour le Salon des métiers d’art 2017

Par Salle des nouvelles

La Ville de Lorraine est en pleine période de recrutement de talents pour le Salon des métiers d’art 2017, qui se déroulera du 10 au 12 novembre au Centre culturel Laurent G. Belley. Tous les artisans qui souhaitent participer à cet événement ont jusqu’au 10 avril pour faire parvenir leur dossier de candidature au Service des loisirs et de la culture. La sélection des exposants se fera en mai. 
 
Cet événement représente une vitrine exceptionnelle pour les artisans de la région, comme le mentionne la mairesse Lynn Dionne : « Chaque année, plus de 2 000 visiteurs profitent de notre Salon des métiers d’art pour dénicher des produits uniques et de qualité. Pour les exposants, voilà une occasion en or de faire connaître leurs produits à de nouveaux publics. » 
 
Comme chaque année, les visiteurs seront invités à voter pour leur artisan « coup de cœur » durant le Salon. L’exposant qui aura reçu le plus de votes aura droit à un kiosque gratuit durant notre édition 2018. Il n’aura donc pas à repasser à travers le processus de sélection. Soulignons que ce concours bien apprécié des participants existe depuis 2011. 
 
Pour poser leur candidature, les artisans doivent remplir le formulaire virtuel disponible au www.ville.lorraine.qc.ca/loisirs-et-culture/culture-et-evenements/salondes-metiers-d-art et le transmettre à l’hôtel de ville, à l’attention du Service des loisirs et de la culture, par télécopieur (450 621-4763), par courriel (loisirs@ville.lorraine.qc.ca) ou en le déposant dans la boîte postale de l’hôtel de ville (33, boul. De Gaulle). Les photos des produits des artisans doivent être remises en même temps que le formulaire.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.