Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2017 - 09:31

Médailles pour chiens: Saint-Colomban implante la gratuité pour les 60 ans ou plus

Par Salle des nouvelles

Nouveauté cette année, la licence pour chiens est maintenant gratuite pour les Colombanois de 60 ans ou plus! Cette mesure s’inscrit dans la démarche Municipalité amie des aînés entreprise par la Ville dans le cadre de l’élaboration de la Politique de la famille, des aînés et des personnes handicapées. 
 
En plus d’alléger le fardeau fiscal des résidents qui auront au moins 60 ans durant l’année en cours, cette mesure vise également à favoriser l’acquisition d’un chien par les aînés. En effet, ce fidèle compagnon est susceptible d’accroître le sentiment de sécurité et de procurer de nombreux bienfaits au plan affectif.  
 
« Notre administration est sensible à la situation financière parfois précaire des aînés, c’est pourquoi nous avons implanté cette modeste mesure d’économie pour nos citoyens plus âgés. Un animal de compagnie qui égaye le foyer et apporte le réconfort entraîne certains coûts pour les propriétaires. En offrant les médailles gratuites, la Ville peut ainsi très simplement faciliter l’adoption ou la garde d’un chien par les aînés », a déclaré le maire de Saint-Colomban Jean Dumais. 
 
Pour se prévaloir de la gratuité, les citoyens devront fournir une carte d’identité avec adresse et date de naissance et présenter une demande à la réception de l'hôtel de ville,  auprès de l’Inspecteur canin lors de la visite porte-à-porte ou par la poste (formulaire disponible à st-colomban.qc.ca). 
 
Rappelons que la médaille est obligatoire et valide pour une période d’un an, soit du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.  
 
Pour une médaille au coût régulier de 30 $, les citoyens peuvent également faire une demande auprès de l’Inspecteur canin en composant le 450 439-9683 ou en visitant inspecteurcanin.net/licence/saint-colomban (frais additionnels de 5 $). 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.