Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 mai 2017 - 14:13

Grâce à la communauté Laurentienne, la grande collecte de Moisson Laurentides est un succès!

Par Salle des nouvelles

Les 28 et 29 avril derniers, Moisson Laurentides, la banque alimentaire des Laurentides, tenait La Grande Collecte de denrées et d’argent sur tout son territoire. Au printemps, alors que nos réserves alimentaires sont au plus bas, les besoins des familles démunies sont toujours aussi criants. La Grande Collecte pour combattre la faim a permis aux organismes de recueillir des denrées non périssables et une somme de près de 63 000 $. Les montants recueillis permettront aux organismes d’acheter des denrées que l’on retrouve plus rarement dans notre banque alimentaire et, par conséquent, se trouvant dans les comptoirs des supermarchés.

Ce sont plus de 700 bénévoles qui ont sollicité le public aux 84 points de collecte. Toutes ces personnes ont grandement participé à la réussite de La Grande Collecte 2017. Toutefois, sans l’aimable collaboration de la population qui a su encore une fois donner si généreusement, nous n’aurions pu amasser cette somme qui aidera plus de 22 000 personnes dans le besoin, sur le territoire laurentien.

Encore cette année, nous avons pu solliciter à plusieurs points de collecte sur rue. Merci aux Villes de Saint-Hippolyte, Blainville, Mirabel, Rosemère, Deux-Montagnes et Sainte-Adèle.

Nous voulons également souligner la disponibilité et l’ouverture des supermarchés et magasins à grande surface des Laurentides ainsi que les journaux, les radios et télés de la région. Sans leur implication et leur collaboration mutuelles, La Grande Collecte de Moisson Laurentides n’aurait pas connu un tel succès.

À tous les participants qui ont collaboré de quelque façon que ce soit, nous vous disons : UNE MOISSON DE MERCIS!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.