Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juin 2017 - 08:36

Un succès pour le rallye animé du 3 juin du Centre d’interprétation de l’eau

Par Salle des nouvelles

Quelques bénévoles du Centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU) organisaient, le 3 juin dernier, un rallye animé ouvert au grand public. C’est une trentaine de personnes qui ont participé à cet événement unique soulignant le 5e anniversaire du Rallye des rivières. Le parcours se déroulait autour de 6 des 13 bornes du Rallye des rivières, soit à Ste-Rose, Boisbriand, Rosemère, Lorraine et Auteuil.
 
Les thèmes de l’eau potable,  la biodiversité, les milieux humides, les eaux usées, le patrimoine architectural en bordure de la rivière des Mille Îles, les ponts et le bassin versant de la RDMI ont été abordés lors du rallye. Les participants ont tous apprécié l’événement pour son organisation, la qualité de ses animations et la richesse de son contenu. Le C.I.EAU considère l’événement comme un réel succès et on songe à répéter cette activité.
 
Le Rallye des rivières
Conçu et mis en place il y a 5 ans, le Rallye des rivières comprend 13 bornes informatives situées de part et d’autre de la Rivière des Milles Îles.  Son objectif est de faire connaître des lieux méconnus de cette belle rivière pour amener les citoyens à mieux la connaître et à la préserver. Les gens qui désirent le parcourir eux-mêmes peuvent obtenir un Carnet du randonneur pour les guider. Ils peuvent ensuite voir leurs noms inscrits sur le mur des Gardiens situé au C.I.EAU, s’ils s’engagent à protéger cette rivière. Dès l’an prochain, le circuit pourrait compter 6 à 8 bornes supplémentaires et s’étendre jusqu’à la rivière des Prairies, entre St-François et Laval-sur-le-lac.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.