Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2017 - 15:00

5 choses à savoir sur le maquillage permanent

article commandité

Gain de temps, rendu professionnel, bonne mine 24h/24, etc. Le maquillage permanent a tout pour plaire. Avant de sauter le pas, découvrez 5 choses à savoir sur le maquillage permanent !

1) Une solution pour tout le visage

Vous pouvez recourir au maquillage permanent pour rehausser les sourcils, les yeux et les lèvres. Cette dermopigmentation permet aussi d’allonger et épaissir les cils, de repulper les lèvres, de farder les joues et même d’ajouter un grain de beauté ou quelques taches de rousseur !

2) Un résultat presque permanent

Le maquillage permanent est plutôt semi-permanent. D’ailleurs, on l’appelle aussi « maquillage longue durée ».

L’effet peut durer entre un et six ans, selon :

  • La zone du visage : les sourcils décolorent plus vite.
  • Votre peau : une peau mature offre une meilleure tenue.
  • La couleur des pigments : les plus clairs sont moins durables.
  • Votre style de vie : l’exposition au soleil réduit la durée.

3) Ce n’est pas un tatouage

Contrairement au tatouage qui consiste à insérer des pigments profondément sous la peau, le maquillage permanent est plus superficiel.

Les pigments sont injectés juste sous l’épiderme, dans la couche supérieure du derme. D’abord parce que la peau du visage est fragile ; mais aussi parce que les pigments profonds deviennent ternes. Or pour du maquillage permanent, on souhaite de jolies teintes soutenues !

4) Une technique indolore

Si la question de la douleur vous inquiète, rassurez-vous ! Le maquillage permanent est indolore, car les pigments sont insérés peu profondément. Il est possible que vous ressentiez une gêne pendant l’application du maquillage, mais a priori pas de douleur. Évidemment, cela dépend de votre propre sensibilité.

Ainsi, si vous êtes plutôt douillette ou craintive, parlez-en à votre esthéticienne : elle pourra appliquer une crème spéciale pour endormir superficiellement la zone à maquiller.

5) Un procédé bien toléré

Le maquillage permanent est bien toléré, même par les peaux sensibles ou allergiques, puisque les pigments utilisés sont naturels. Néanmoins, la manipulation doit être effectuée par un praticien compétent (esthéticienne ou dermatologue) et dans le respect de règles strictes.

Enfin, si vous êtes hémophile, souffrez d’une maladie de peau évolutive (rosacée, dermatose, etc.) ou prenez des médicaments anticoagulants, le maquillage permanent est fortement déconseillé !

Conclusion

Le maquillage permanent ne présente donc que peu d’inconvénients, pour de nombreux avantages, alors pourquoi vous en priver ?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.