Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juillet 2017 - 09:15

Faire des travaux soi-même : jamais trop de précautions

Article commandité

Qui n’a pas déjà utilisé un couteau de cuisine au lieu d’un tournevis pour resserrer une vis? L’exemple peut sembler anodin, mais il témoigne du danger de voir les bricoleurs du dimanche prendre de mauvaises habitudes et courir des risques inutiles. Car lorsqu’il s’agit d’exécuter des travaux soi-même, il ne faut pas que la fin justifie les moyens.

Le bricoleur averti, tout comme celui qui entreprend des travaux d’envergure à son propre compte, a intérêt à toujours mettre en pratique les meilleures règles de sécurité. On peut savoir manier un marteau ou une scie, mais lorsque vient le moment d’utiliser des outils spécialisés, il est aléatoire, voire dangereux de manipuler des instruments qui ne sont pas parfaitement adaptés à la tâche.

Rappelons quelques précautions de base que tout bricoleur devrait savoir. S’il existe une telle variété d’outils, c’est que chacun d’eux a sa fonction propre. Les détourner de leur vocation première peut être source d’accident. Taper sur un clou avec une clé anglaise ou se servir d’un tournevis à tête plate comme levier n’est jamais une bonne idée.

Dans le même esprit, il est sage de porter au besoin des lunettes de sécurité ou à coque appropriées aux risques que présente l’exécution de diverses tâches. Il faut aussi garder l’environnement de travail désencombré. On prendra aussi soin de ne jamais couper vers soi ou de tenir la pièce à travailler dans la paume de sa main lorsque l’on utilise un outil à lame.

En fait, l’équation est fort simple : plus vous vous engagez dans des travaux qui s’éloignent de l’ordinaire, plus le risque de vous blesser ou de causer des dégâts est grand. C’est pourquoi il est impératif d’utiliser les outils spécifiques qui ont été spécialement conçus pour chaque tâche et surtout, de vous renseigner sur leur utilisation auprès de vrais professionnels

À l’heure des grands travaux

Fort de votre expérience, vous avez envie de vous lancer dans des travaux plus élaborés comme la plomberie, l’électricité ou l’excavation? Il n’y a pas de mal à cela. Mais n’oubliez jamais que plus les tâches auxquelles vous vous attaquez sont complexes, plus il est important d’avoir en main les bons outils et le matériel le plus adéquat. C’est pourquoi louer des outils auprès d’entreprises de location d’outillage peut être une solution.

Dès que vous entreprenez des travaux importants, les plus grandes précautions sont de mise. Car avoir en main l’équipement adéquat ne suffit pas : il est absolument nécessaire d’obtenir après d’un professionnel les conseils appropriés pour bien savoir comment en tirer le maximum et ce, en toute sécurité.

Lorsque vient le moment d’acheter ou de louer un appareil spécial ou un outil spécialisé, les connaissances acquises dans votre « carrière » de bricoleur ne suffiront probablement pas. Il est important d’être guidé dans votre choix et surtout, d’acquérir quelques connaissances supplémentaires auprès d’un expert en outillage.

 

Information = sécurité

Ce n’est pas parce que savez utiliser une scie circulaire ou une perceuse à colonne que vous saurez instinctivement comment manipuler de façon sécuritaire un chariot, un cric hydraulique ou un palan électrique. Quand vient le temps de s’attaquer à des travaux de plomberie, de construction ou d’électricité, la gamme d’outils spécialisés ayant été spécifiquement créés pour certains travaux pourrait vous étonner.

Faites donc affaire à des professionnels qui possèdent une solide expertise dans le domaine, afin d’être informé de la meilleure façon, plutôt que de prendre des risques inutiles.

Avant de vous lancer dans vos travaux, informez-vous et prenez toutes les précautions requises pour un projet réussi – en toute sécurité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.