Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juillet 2017 - 09:44 | Mis à jour : 09:47

Les chiens sont plus que jamais les bienvenus à Mirabel

Par Salle des nouvelles

 Les représentants de la race canine et leur maître sont plus que jamais les bienvenus au bois de Belle-Rivière alors que le parc régional vient tout juste d’inaugurer le tout premier parc à chiens à être aménagé sur le territoire mirabellois. 
 
« Nous voulions répondre à la demande de nombreux propriétaires de chiens qui cherchaient à offrir à leur animal de compagnie un lieu adapté à ses besoins et où il pourrait se détendre et se dégourdir sans contrainte », précise le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard.  
 
Accessible à longueur d’année, le parc à chiens de Mirabel se démarque des autres notamment de par sa superficie de 4 900 mètres carrés (53 000 pieds carrés), ses zones semi-boisées parsemées de pins qui procurent de l’ombre à l’animal et la présence d’un abreuvoir en fonction peu importe la saison. Il propose aussi au meilleur ami de l’homme et à son maître un lieu de détente situé à proximité d’un stationnement et des nombreux services qu’un parc régional est en mesure d’offrir.  
 
« Désormais doté de cet aménagement, le parc régional du Bois-de-Belle Rivière - qui compte parmi les rares parcs régionaux qui acceptent les chiens - deviendra du fait même une destination toutourisme », précise son directeur général M. Stéphane Michaud, qui ajoute que l’aménagement d’un parc canin est une suite logique au développement régional du parc qui accueille déjà plus 
de 6 000 visites de chiens annuellement.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.