Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 13:32

Pourquoi est-ce important de soigner rapidement les verrues plantaires ?

Article commandité

Fréquentes et contagieuses, les verrues plantaires ont deux formes différentes : la verrue myrmécie (profonde et unique) et la verrue superficielle (un ensemble de verrues non douloureuses). Si elles disparaissent spontanément dans un délai compris entre plusieurs mois à deux ans, elles sont cependant contagieuses, voire douloureuses. Le mieux est de pouvoir s’en débarrasser rapidement.

Les différents types de verrues plantaires

  • La verrue myrmécie est sensible à la pression. Vous ressentez une douleur vive lors de la marche, quant au sport, inutile d’y songer ! Visuellement, la cornée est épaissie et elle est piquetée de points noirs.

  • La verrue superficielle quant à elle n’est pas douloureuse. Elle a l’aspect d’un durillon et se localise sur la face plantaire ou les orteils. Il ne faut pas la confondre avec un cor ou un granulome. C’est pourquoi vous aurez intérêt à consulter un podiatre afin qu’il pose le bon diagnostic.

Pourquoi faut-il agir ?

La verrue est provoquée par un virus, le papillomavirus, qui provoque la multiplication anormale de cellules. À la longue, celles-ci provoquent une excroissance, la verrue. Celle-ci est protégée par la formation d’une couche de la cornée qui la recouvre.

De nombreuses personnes sont touchées, notamment les enfants et les adolescents fréquentant des lieux collectifs et humides types piscines, salles de gym, douches communes.

Le problème est que les verrues sont très contagieuses. Si vous ou votre enfant marchez pieds nus à la maison, elles vont rapidement se propager et se multiplier chez les autres membres de votre famille.

Quels sont les traitements ?

Les verrues disparaissent spontanément au bout de longs mois, le temps de contaminer en fait ! De plus, certaines sont douloureuses. Il faut donc prendre le problème à bras le corps.

  • Des solutions à l’acide salicylique fortement dosées peuvent en venir à bout. Seulement, le traitement est long (plusieurs mois) et fastidieux. Le produit décape progressivement, à la manière d’une exfoliation. Il faut aussi savoir adapter ce traitement à la zone touchée : l’acide doit être moins concentré sur la voûte plantaire où la peau est plus fine.

Ce type de traitement ne convient pas non plus à tout le monde : il est notamment déconseillé aux enfants, les femmes enceintes et les diabétiques.

  • La cryothérapie est bien plus rapide et radicale. C’est la technique de l’éradication par le froid. Seul un podiatre pourra entreprendre ce type de traitement qu’il adaptera à votre cas.

Si vous devez faire face à des verrues plantaires, il faut donc consulter un podiatre à Montréal pour soigner les problèmes fréquents comme les verrues plantaires. Lui seul pourra décider du traitement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.