Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 novembre 2017 - 15:22

Les pompiers de Sainte-Thérèse vous invitent à leur collecte de jouets annuelle

Par Salle des nouvelles

L’Association des pompiers de Sainte-Thérèse tiendra sa collecte de jouets annuelle le samedi 11 et le dimanche 12 novembre, entre 10 h et 17 h. Les Thérésiennes et les Thérésiens sont donc invités à se rendre à la caserne de pompiers, située au 200, boulevard Ducharme, pour faire un don de jouets pouvant se voir accorder une deuxième vie. 
 
À nouveau cette année, la tenue de la collecte se fait au bénéfice de l’atelier de recyclage et boutique Histoire de jouets. Celle-ci emploie des personnes atteintes de handicaps intellectuels ou de troubles envahissants du développement pour inspecter et nettoyer les jouets, qui sont revendus à prix modique. Des organismes communautaires de la région bénéficient ensuite des profits amassés par la boutique. 
 
Pour des raisons de santé publique, les jouets en peluche ou tissus, comme les toutous, ne sont pas acceptés. 
 
« Il est fréquent de voir les petits se lasser de leurs jouets, bien souvent, encore en bon état. Non seulement la collecte de jouets permet à d’autres enfants d’en profiter, mais il s’agit d’une occasion d’encourager les enfants à donner! Il n’y a pas d’âge pour poser un geste de générosité », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 
 
Les pompiers de Sainte-Thérèse ont la chance cette année de compter sur l’aide de jeunes bénévoles de l'Académie des pompiers de Mirabel lors de ces deux journées. Mentionnons que les petits et les grands citoyens qui apporteront des jouets lors de la collecte auront droit à une boisson chaude et des gâteries une fois sur place.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.