Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juin 2018 - 13:13 | Mis à jour : 13:22

Des entreprises impliquées pour le mieux-être de leur communauté

Par Salle des nouvelles

Dans la grande région des Laurentides, près de 500 adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme participent au programme d’intégration à l’emploi du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides. Sur une base hebdomadaire, ils sont ainsi accompagnés par des intervenants spécialisés qui les soutiennent afin d’intégrer le marché du travail.

C’est grâce à l’ouverture d’esprit de plus de 200 entreprises de chez nous que cette intégration au travail est rendue possible. En effet, ces dernières ouvrent leur milieu de travail à ces adultes aux talents différents. Certains offrent des plateaux de travail à raison de plusieurs heures par semaine. D’autres se portent volontaires afin d’offrir des stages où l’usager présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme développe ses habiletés et son estime personnelle, bagages incontournables pour intégrer le marché du travail sur une base permanente. Et plusieurs accueillent au sein même de leurs équipes régulières, ces personnes différentes, mais qui ont elles aussi leur place dans notre communauté.

Dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées, la Direction du CISSS des Laurentides a remis, à chacune de ces entreprises, un certificat afin de souligner leur participation au programme d’intégration au travail. Elle invite les citoyens de la région à porter attention à ces employeurs et à leur témoigner de la reconnaissance pour leur participation active au développement d’une communauté inclusive riche de sa diversité.

Toute entreprise intéressée à participer, elle aussi, au programme d’intégration au travail est invitée à communiquer avec Mme Carole Gravel, chef de programme intégration au travail du CISSS des Laurentides au 450 433-1958, poste 74533.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.