Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mars 2017 - 09:06

52e Finale des Jeux du Québec - Alma - Hiver 2017

Les équipes de ringuette et de hockey masculin toujours invaincue

Par Salle des nouvelles

Les équipes de ringuette et de hockey masculin de la délégation des Laurentides ont poursuivi leur beau tournoi dans le cadre de la 52e Finale des Jeux du Québec, en demeurant toutes deux invaincues lors de la deuxième journée de compétitions du bloc 2, ce jeudi, à Alma. 

Les joueuses de ringuette ont commencé leur journée en remportant une troisième victoire en autant de match en ronde préliminaire, en défaisant l’équipe de la Rive-Sud, par une marque de 5-3. En après-midi, les filles ont remporté ce qui pourrait bien être un avant-goût de la finale, en défaisant l’équipe du Lac-Saint-Louis, seule autre formation encore invaincue jusque-là, au score de 8 à 5. Les Laurentiennes se sont ainsi assurées d’une médaille de bronze. 
En hockey masculin, les orange et noir ont dominé l’équipe de la Côte-Nord 6-0 dans leur dernier match de la ronde préliminaire. Les hockeyeurs des Laurentides se sont ainsi qualifiés aisément pour les quarts-de-finale. Ils affrontaient l’équipe du Sud-Ouest en fin de journée, jeudi. 

En boccia, Alek St-Pierre, de Val-David, est lui aussi demeuré parfait, en remportant ses trois matchs du jour. Il a complété la ronde préliminaire avec six victoires en autant de parties et s’est qualifié pour les quarts-de-finale. Son coéquipier Danik Allard, de Boisdes-Filion, a subi une deuxième défaite en deux jours. Avec un dernier match à disputer dans la ronde préliminaire, il était toutefois lui aussi qualifié pour les quarts-de-finale. 

En haltérophilie, Émilie Marineau, de Saint-André-d’Argenteuil, a signé son meilleur résultat en carrière en gagnant trois médailles d’argent chez les moins de 53 kg filles. Elle est montée sur la deuxième marche du podium à l’arraché, à l’épaulé-jeté et au combiné. 
 
En badminton, dans le concours par équipes, les représentants des Laurentides ont amorcé la première ronde préliminaire par une victoire contre l’équipe du Sud-Ouest. Lors de la seconde rencontre de ce premier tour préliminaire, l’équipe des Laurentides s’est inclinée contre les porte-couleurs de la Mauricie. La seconde ronde préliminaire avait lieu en fin de journée. 
En boxe, Vincent Dubois, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a vaincu Samy Mathieu de Laval par décision unanime en demi-finale, chez les 65 kg garçons. Il disputera le combat pour la médaille d’or vendredi. 

En tennis de table, Thiery Marquis, de Blainville, a terminé à la quatrième position chez les moins de 15 ans garçons. 

En judo, Maya Sahraoui, de Blainville, a pris le cinquième rang chez les moins de 63 kg filles. 
En nage synchronisée, la présentation des routines préliminaires et des figures imposées ont pris fin jeudi. Les phases finales de toutes les catégories seront présentées vendredi. 

Par ailleurs, les mauvaises conditions climatiques ont forcé le report des compétitions de ski alpin prévues ce jeudi. Les épreuves de slalom géant auront lieu vendredi, tandis que celles de Super-G ont été annulées. Après avoir raflé 10 des 12 médailles lors des épreuves de slalom, les skieurs laurentiens feront figures de favoris. 

Vendredi, lors de l’avant-dernière journée de compétitions de la 52e Finale des Jeux du Québec, les athlètes de la délégation des Laurentides viseront des places sur le podium en boccia, boxe, hockey masculin, nage synchronisée, ringuette et ski alpin. 
-

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.