Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 juin 2018 - 09:19 | Mis à jour : 09:21

Repêchage LHJMQ

C'est le weekend dernier à Shawinigan qu'a eu lieu le 50e repêchage de la LHJMQ. Bien que je ne fasse plus officiellement partie de l'organisation des Voltigeurs de Drummondville, il était important pour moi d'y participer et de porter main forte à mes successeurs. Par respect pour l'organisation des Voltigeurs et pour assurer une continuité dans le plan que nous avions établi lors de mon mandat à Drummondville, il allait de soit que j'y participe activement.

Lors de cette journée, nous avons officialisé les transactions effectuées quelques mois auparavant avec les Tigres de Victoriaville. Maxime Comtois et Félix Lauzon ont ainsi joint les rangs de la grande famille des Voltigeurs.

Dû à ces transactions, notre nombre de choix de cette édition était plutôt limité. Mais grâce à l'excellent travail de notre dépisteur-chef Jean-Sébastien Perron et son équipe, nous avons pu mettre la main sur des joueurs qui vont éventuellement joindre notre alignement. Ces joueurs possèdent tous des caractéristiques et trait de caractère uniques qui les aideront à se démarquer et faire leur place dans un avenir rapproché.

Il est sans contredit que cette journée fut forte en émotions pour tous les jeunes athlètes présents et leurs familles. Certains partent le sourire aux lèvres et d'autres malheureusement déçus de ne pas avoir été sélectionnés.

Pendant ce temps à Buffalo, se tenait le Combine de la LNH. Le but de cet événement est de permettre aux équipes professionnelles de la ligue nationale de mieux connaître les candidats au prochain repêchage. Les Voltigeurs étaient très bien représenté par Olivier Rodrigue, Joe Veleno, Nicolas Beaudin et Xavier Bernard.

Il est toujours gratifiant pour une organisation de voir ses jeunes protégés s'approcher ainsi de leur rêve !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.