Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 novembre 2013 - 01:29

La mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, remporte sa première élection générale

Par Christian Côté

Après avoir vécue une élection partielle à titre de conseillère en 2008, puis une autre pour le poste de mairesse en décembre 2012, la mairesse sortante de Rosemère, Madeleine Leduc, a repris son siège avec toute son équipe lors des élections du 3 novembre.

Seul le siège numéro 6 a offert une lutte serrée au cours de la soirée lorsque le candidat de l’équipe Innovaction de Mélissa Monk, Philip Panet-Raymond, a talonné la candidate de l’équipe Leduc, Kateri Lasage, avec près de trente voix.

« Je dois avouer que les membres de l'équipe de Mélissa Monk ont fait du bon travail. Ils ont utilisé beaucoup les médias sociaux. C’est une stratégie sur laquelle nous devrons nous pencher. Leur équipe est quand même arrivée deuxième », a déclaré la mairesse Leduc.

Élément de surprise

L’arrivée de l’équipe de Mélissa Monk tard dans la campagne a été un élément de surprise pour Madeleine Leduc. « Au départ, je me suis demandé pourquoi il y avait autant d’équipes dans une municipalité qui fonctionne relativement bien. Je m’attendais à voir apparaître l’équipe Arsenault et celle de Pierre Roussel. Mais pas une quatrième équipe », a avoué la mairesse.

Madeleine Leduc compte s’attaquer au budget 2014 dès son retour à l’Hôtel de Ville, voir à la planification stratégique et prévoir des rencontres avec les différentes directions de sa Ville.

« Maintenant, le stress de ma première élection est passé », a-t-elle lancé à ses partisans réunis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.