Publicité

20 mars 2014 - 15:06 | Mis à jour : 15:15

Colloque sur les perspectives d'exportation aux États-Unis

Par Carole-Anne Jacques

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a tenu un colloque sur la réindustrialisation et l’exportation aux États-Unis, le jeudi 20 mars. L’événement présentait les nouvelles perspectives d’exportation pour les entreprises québécoises.

 

Pour une première fois au Québec, Harry Moser, fondateur du Reshoring Initiative, a fait le point sur le phénomène de plus en plus répandu du reshoring, soit le rapatriement des activités de production manufacturière aux États-Unis. Cette tendance, qui contribue à la réindustrialisation et à la reprise économique de nos voisins du sud, représente également une opportunité d’investissement pour les petites et moyennes entreprises (PME) exportatrices.

« Un tissu plus fort aux États-Unis représente aussi de nouvelles perspectives d’affaires pour nos entreprises exportatrices grâce à notre proximité géographique. Nos PME doivent saisir les opportunités liées à la réindustrialisation et s’adapter à la diversification du marché américain » a mentionné la présidente-directrice générale de la FCCQ, François Bertrand.

Des conférences d’envergures

Les participants ont également pu assister à une conférence du Consul général des États-Unis à Montréal, Andrew C. Parker. Le conseiller stratégique chez Deloitte, Louis Duhamel, a présenté les résultats d’une étude portant sur le phénomène de réindustrialisation et exposer les perspectives d’affaires qui s’offrent aux entreprises québécoises ainsi que les menaces qui s’en dégagent. De plus, le professeur agrégé du département de Management du l’Université Laval, a dressé un portrait des tendances économiques des États-Unis en 2014.

Un intérêt renouvelé

Plus de 130 personnes réunies au Centre communautaire et culturel Thérèse-de-Blainville. « La grande mobilisation régionale pour cette conférence démontre l’intérêt renouvelé des acteurs économiques pour les États-Unis, un marché à la source d’importantes retombées pour notre développement économique », a souligné Stéphane Lalande, président de Laurentides Économiques.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.