Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 septembre 2017 - 11:25 | Mis à jour : 11:32

Des changements seront apportés aux limites de vitesse sur l’ensemble du territoire mirabellois

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal a décidé de prendre les mesures qui s’imposent afin de réduire sur l’ensemble de son territoire les limites de vitesse suite aux nombreux commentaires formulés à son endroit par la population, à cet égard. 
 
C’est ainsi que dans les prochaines semaines, la limite de vitesse sera portée à 30 km/h dans tous les secteurs résidentiels, ce qui était déjà le cas à plusieurs endroits, sans toutefois être la norme. De plus, la limite permise passera de 50 km/h à 40 km/h sur plusieurs voies de communication, dont les voies collectrices suivantes : une partie de la rue Dumouchel, la rue Saint-Jean-Baptiste, du GrandPrix, du Plein-Air, Notre-Dame (à l’ouest de la montée Sainte-Marianne), de la Randonnée, de la Topaze, du Diamant, des Saules, des Bouleaux, Lapointe, Boileau, Charles, Victor et le boulevard de Saint-Canut. À noter que la limite sur les autres artères principales demeurera à 50 km. 
 
« C’est parce qu’elle est soucieuse de la sécurité de ses citoyens que la Ville a procédé à ces modifications », indique le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, qui demande aussi la collaboration de la population afin de respecter le Code de la sécurité routière pour que « tous ensemble nous atteignions les résultats escomptés ». 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.