Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 janvier 2018 - 09:12

B-CITI : votre portail citoyen intelligent à Blainville

Par Salle des nouvelles

L’administration du maire Richard Perreault a procédé au lancement officiel du portail citoyen intelligent B-CITI, une plateforme numérique accessible à partir d’un ordinateur ou d’une application mobile pour téléphones intelligents. 

« Le portail citoyen intelligent permettra à nos concitoyennes et concitoyens de se rapprocher davantage des services de la Ville, et ce, en utilisant leur téléphone intelligent ou leur ordinateur. Avec ce portail, nous entrons de plain-pied dans cette ère dite du numérique, en offrant aux Blainvilloises et aux Blainvillois une plateforme multiservice. Une fois de plus, Blainville innove et place la barre très haut en matière de communauté intelligente », a déclaré le maire de Blainville, Richard Perreault. 

« En centralisant certaines de leurs informations sur le portail citoyen intelligent B-CITI, les Blainvilloises et les Blainvillois verront leurs interventions auprès de la Ville facilitées, a ajouté le vice-président de la Commission des communications, des technologies de l’information et de la communauté intelligente, Patrick Marineau. Le portail deviendra une porte d’entrée privilégiée et un lieu d’échange des citoyens avec leur ville, le tout intégré à nos différents systèmes. »
  
 « Je tiens à souligner la contribution extraordinaire de Blainville à ce projet d’innovation de classe mondiale, a pour sa part mentionné la présidente-directrice générale de B-CITI, Vivianne Gravel. Nous avons développé ensemble un projet orienté vers le citoyen. De plus, Blainville se joint à un réseau de collaboration encore plus vaste formé des treize villes québécoises désormais branchées sur B-CITI, représentant un bassin de population de près de 1 million de personnes. »  

Carte numérique et migration du SAM 
Le portail citoyen intelligent confère de nombreux avantages aux Blainvilloises et aux Blainvillois. Ceux-ci auront la possibilité de remplacer leur carte du citoyen plastifiée par une carte numérique. Il leur suffira de créer un compte  B-CITI et d’y lier leur carte du citoyen. Il sera aussi possible de lier les cartes des membres d’une même famille, ce qui facilitera l’utilisation et évitera de multiplier les cartes ou de les perdre. Les résidents pourront renouveler leur carte en ligne sans se déplacer, l’utiliser dans les lecteurs optiques accessibles aux divers points de service municipaux, répondre à des sondages, consulter les activités des membres liés aux comptes, regrouper et faciliter leur accès à certains services municipaux en ligne et recevoir des notifications automatisées. 

À ce propos, le système automatisé de messages (SAM) passe lui aussi à l’ère B-CITI. À compter d’octobre 2018, les avis d’urgence ne seront plus envoyés aux abonnés actuels du SAM. En effet, seuls les détenteurs d’un compte B-CITI inscrits aux avis d’urgence les recevront. Les abonnés au SAM doivent donc créer leur compte B-CITI et s’inscrire aux avis d’urgence d’ici le 30 septembre. Les personnes qui souhaitent continuer à recevoir les avis d’urgence sans avoir de compte B-CITI doivent communiquer avec la Ville au 450 434-5311. Un employé s’occupera de les réinscrire manuellement afin qu’elles puissent recevoir de nouveau les avis selon leurs préférences. 
 
Compte B-CITI et demande d’information 
Les Blainvillois peuvent dès maintenant créer leur compte B-CITI par le biais du site Web de la Ville ou en téléchargeant l’application mobile B-CITI sur leur téléphone intelligent. 

Des outils de communication sont également mis à leur disposition : 
• Feuillet d’information distribué avec le bulletin municipal Blainville en couleurs de février 2018;
• Feuillet d’information distribué avec le compte de taxes en février;
• Foire aux questions et tutoriels accessibles sur le site Web blainville.ca;
• Ligne téléphonique consacrée à B-CITI : 450 434-5311 (du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h 30, et le samedi et le dimanche, de 8 h à 16 h);
• Courriel : portailcitoyen@blainville.ca. 

De plus, des employés municipaux seront disponibles pour répondre aux questions des citoyens aux dates suivantes : 
Bibliothèque Paul-Mercier : 
- Jeudi 25 janvier, de 16 h à 19 h 30
- Lundi 29 janvier, de 16 h à 19 h 30
- Samedi 3 février, de 10 h à 13 h 

Centre récréoaquatique : 
- Samedi 27 janvier, de 9 h à 12 h 
- Dimanche 4 février, de 9 h à 12 h 

À venir : portail pour les entreprises et consultations citoyennes en ligne 

À ce portail citoyen s’ajoutera très bientôt un portail destiné aux entreprises et aux organismes institutionnels.  

De plus, il sera possible de participer à des consultations en ligne.  

« Dans quelques mois, nous mettrons à la disposition des Blainvilloises et des Blainvillois un module de consultation en ligne qui, j’en suis persuadé, sera un outil extraordinaire de participation citoyenne. Plus que jamais, nous voulons que la population blainvilloise soit au cœur de notre processus de prise de décisions », a conclu le maire Richard Perreault, qui a invité celle-ci à adhérer au portail citoyen intelligent B-CITI.  

Sur la photo: Stéphane Dufour (président de la Commission des communications, des technologies de l’information et de la communauté intelligente), Richard Perreault (maire de Blainville), Line Bourdeau (coordonnatrice – Service des communications), Patrick Marineau (vice-président de la Commission des communications, des technologies de l’information et de la communauté intelligente), Louise Martel (directrice – Service des technologies de l’information) et Martin Morier (vice-président commercial, B-CITI).
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.