Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 janvier 2018 - 09:38 | Mis à jour : 11:11

Campagne M’as-tu vu? : appel à la vigilance aux abords des autobus scolaires

Par Salle des nouvelles

Du 29 janvier au 9 février, la campagne provinciale de sécurité en transport scolaire M’as-tu vu? sera déployée afin de sensibiliser les usagers de la route, les parents et les écoliers à l’importance d’adopter des comportements sécuritaires à bord et autour des autobus scolaires, surtout lors de l’embarquement et du débarquement des enfants.  

Le Service de police de Blainville intensifiera ses opérations de surveillance durant cette période, notamment aux abords des écoles (et des débarcadères scolaires) et sur le boulevard du Curé-Labelle. Les policiers s’assureront que les panneaux de signalisation et les limites de vitesse sont respectés et que les automobilistes ne dépassent pas ou ne croisent pas un autobus scolaire dont les feux rouges clignotent.   

« La sécurité des écoliers est une priorité, et ce, tout au long de l’année scolaire. Cette campagne s’ajoute aux nombreux efforts de sensibilisation déployés par le Service de police, par exemple lors de la rentrée des classes, et rappelle les bons comportements que nous devons adopter en présence d’un autobus scolaire. Nous invitons donc les parents et l’ensemble de la population à faire preuve d’une grande vigilance et à respecter le Code de la sécurité routière », ont souligné le président de la Commission de la sécurité, Guy Frigon, et le directeur du Service de police, Yves Tessier. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.