Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 février 2018 - 08:57

Une expérience de travail en France offerte aux Thérésiens!

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse est heureuse de pouvoir proposer aux citoyens l’occasion de travailler à Annecy, en France, cet été. Les emplois offerts consistent en deux postes de préposé aux espaces verts et deux postes d’aidemonteur pour le Service des fêtes d’Annecy.  
 
« C’est grâce au pacte d’amitié unissant nos deux villes depuis maintenant 30 ans que quatre jeunes Thérésiens auront la chance d’occuper un emploi estival de l’autre côté de l’Atlantique. Quelle magnifique façon d’acquérir une expérience de travail enrichissante tout en découvrant une ville au cachet sans pareil! », mentionne la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.  
 
La Ville invite les candidats intéressés à postuler en ligne au plus tard le 1er mars prochain au www.sainte-therese.ca. Pour être admissibles, les candidats doivent :  
 
- Être étudiants à temps plein et âgés entre 18 et 29 ans. - Être résidents de Sainte-Thérèse. - S’engager à devenir membre de l’Association Québec-France et à se procurer leur billet d’avion par son entremise. - Disposer d’un budget d’environ 1 500 $ pour couvrir les frais de transport et les dépenses nécessaires avant la première paie. 
 
Pour plus de renseignements, communiquer avec monsieur Pierre Hardy au 450 434-1440, poste 2546 ou à [email protected].  
 
Vous souhaitez en savoir un peu plus sur la ville d’Annecy? Visitez leur page Facebook ou le www.tourisme-annecy.net et tombez sous le charme de cette ville française surnommée La Venise des Alpes. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.