Publicité

27 mars 2020 - 08:00

COBAMIL

Succès pour les Causeries du Ruisseau Rousse 2020

Par Salle des nouvelles

Le jeudi 12 mars dernier se tenait la 4e édition des Causeries du ruisseau Rousse, organisées par le Conseil des bassins versants des Mille-Îles à la sucrerie Au Gré des Saisons. Cet évènement, organisé sous forme de conférences et d’atelier participatif, visait à poursuivre avec la communauté des producteurs de la région une discussion au sujet de la santé du ruisseau local, le ruisseau Rousse.

À lire aussi: 

Legault lance un appel au bénévolat

Cette année, le sujet principal de la rencontre concernait la quantité d’eau disponible dans le bassin versant, ressource essentielle pour plusieurs cultures. De plus, les impacts des changements climatiques sur la ressource en eau ont été abordés. La rencontre a été segmentée en plusieurs activités afin de toucher plusieurs sujets différents.

Une présentation sur des essais en intercalaire ayant eu lieu dans la MRC Deux-Montagnes a été donnée par Gabrielle Tanguay, coordonnatrice des projets de bassins versants au Club conseil Profit-Eau-Sol. De plus, Roxanne Jasmin-Larocque, agronome au Club-conseil Profit- Eau-Sol également, a présenté les avancées de son projet sur l’irrigation en production maraîchère se déroulant dans la région d’Oka. Finalement, le groupe AGECO a présenté le projet soutenu par le MAPAQ, Radeau-2, qui dresse un portrait des conflits potentiels d’usage de l’eau en climat actuel et futur pour le bassin versant du ruisseau Rousse.

Objectifs des Causeries 

Le projet des Causeries du ruisseau Rousse, réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert volet 2.1 du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, s’inscrit dans la continuité de la démarche de protection de la zone périphérique du parc national d’Oka initié par la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) en 2017.

Ce projet vise à mobiliser les acteurs du bassin versant face à un enjeu de qualité de l’eau. Le bassin versant du ruisseau Rousse, à vocation agricole, occupe majoritairement le territoire d’Oka, une partie du parc national d’Oka, ainsi qu’une petite portion du territoire de Saint-Joseph-du-Lac. L’exutoire du cours d’eau se situe à la Grande Baie du parc national d’Oka, un important milieu humide à l’échelle régionale. Le ruisseau Rousse est, par ailleurs, essentiel à l’irrigation de plusieurs cultures du secteur : « le ruisseau Rousse est le poumon de notre agriculture! » affirme d’ailleurs un des producteurs du bassin versant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.