Publicité

2 mars 2021 - 07:00

Depuis vendredi dernier

Réouverture de l’aréna, de la bibliothèque et du Centre récréoaquatique à Blainville

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En conformité avec les plus récentes annonces gouvernementales, depuis le 26 février, l’aréna de Blainville offre à nouveau des plages horaires de patinage libre et le Centre récréoaquatique propose un nouvel horaire de bain libre. La bibliothèque Paul-Mercier permet de nouveau l’accès aux collections.

Patinage libre et bain libre : réservations requises

Pour le patinage et le bain libre des réservations sont requises via le site Internet municipal et les règles sanitaires en vigueur devront être rigoureusement respectées dans les édifices municipaux.

Réservation en ligne : création de compte obligatoire

Tous les utilisateurs de 16 ans et plus doivent se créer un compte lors de leur première visite sur la nouvelle plateforme d’inscriptions de la Ville. Cette étape prend moins de 5 minutes à compléter et une carte du citoyen valide est nécessaire.

Bibliothèque Paul-Mercier : accès aux rayons

Depuis vendredi dernier, les utilisateurs peuvent à nouveau circuler dans les rayons en respectant les mesures sanitaires en vigueur. Le mobilier demeure inaccessible.

L’accès à un espace d’étude et aux postes informatiques est cependant toujours offert. La réservation est obligatoire par téléphone avant 17 h la veille au 450 434-5206, poste 7726.

Le retour des documents est possible en tout temps dans les chutes à livres de la bibliothèque Paul-Mercier et aux casiers libre-service (310, chemin du Bas-de-Sainte-Thérèse).

Pour plus d'informations, on peut cliquer ici: https://blainville.ca/actualites/reouverture-de-larena-de-la-bibliotheque-et-du-centre-recreoaquatique-des-le-26-fevrier. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.