Publicité

13 juin 2021 - 07:00 | Mis à jour : 14 juin 2021 - 12:48

Un emprunt d'une somme de 20 304 100 $

Nouvelle étape dans la construction du futur aréna de Sainte-Thérèse 

Par Catherine Deveault

Lors de la séance du conseil municipal du 7 juin, la Ville de Sainte-Thérèse a adopté un règlement décrétant des travaux de construction de son futur aréna et décrétant un emprunt d'une somme de 20 304 100 $ amorti sur une période de 30 ans pour en  payer le coût. 

Ce règlement permet à la Ville d’emprunter les sommes requises pour la construction d’une  infrastructure à une glace, six vestiaires, des gradins pouvant accueillir 250 personnes, un hall d’entrée et divers locaux administratifs, fonctionnels et techniques. Cette dernière sera érigée au 50, rue Saint-Louis, en lieu et place de l’ancien aréna du Collège Lionel-Groulx (CLG) qui a dû  être démoli pour des raisons de sécurité en 2018. 

La répartition des coûts se fait selon les catégories suivantes : 

• Architecture

• Mobilier et équipements non fixes 

• Structure

• Frais techniques 

• Mécanique et électricité

• Plans ou études 

• Civil

• Dépenses contingentes 

• Œuvre d’art 

« Dès l’annonce de la démolition de l’aréna du CLG en 2018, la Ville de Sainte-Thérèse s’est mise en mode recherche de solution pour en construire un nouveau. Avec l’appui des Thérésiennes et des Thérésiens, qui ont exprimé haut et fort leur désir d’avoir un aréna chez eux et le soutien des  organismes partenaires, nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape de ce projet porteur  pour l’ensemble de notre communauté! », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. 

Rappelons que la Ville de Sainte-Thérèse a obtenu une aide financière dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). L’aide financière maximale  équivaut à 66,66 % des coûts admissibles, soit jusqu’à concurrence de 12 716 435 $, dont  6 358 217,50 $ proviennent du gouvernement du Québec et 6 358 217,50 $ du gouvernement du Canada. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.