Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 septembre 2018 - 11:54 | Mis à jour : 12:06

Revenu Québec annonce des amendes totalisant plus de 240 000 $ pour le restaurant Le Port de Chine

Revenu Québec annonce qu’un restaurant de Sainte-Agathe- des-Monts, Le Port de Chine C. C. (1983) inc., ses administrateurs, M. Denis Chen et Mme Kam Mui Muri Chan, une employée, Mme Siu Hing Chan, ainsi qu’un administrateur de fait de la société, M. Yvan Chen, ont été condamnés, le 28 août dernier au palais de justice de Saint- Jérôme, à payer des amendes totalisant 241 000 $ relativement à des accusations de fraude fiscale. MM. Denis et Yvan Chen ont de plus été condamnés à une probation d’un an.

Ils ont plaidé coupables à des accusations relatives à la Loi sur la taxe de vente du Québec (TVQ) et à la Loi sur la taxe d’accise (TPS). Plus précisément, ils ont admis avoir fait des transactions sans remettre à leurs clients une facture produite au moyen d’un module d’enregistrement des ventes (MEV) et en utilisant plutôt un système parallèle qui générait des factures similaires à celles produites par un MEV. De plus, MM. Denis et Yvan Chen ont admis avoir fait de fausses déclarations et avoir volontairement perçu les taxes sans les déclarer à Revenu Québec.

L’enquête de Revenu Québec a permis de démontrer l’existence d’un système parallèle au MEV. Ce système a été découvert par un inspecteur qui a pris des repas au restaurant et qui a constaté le stratagème. Au total, plus de 20 000 transactions ont été enregistrées dans le système parallèle entre le 21 juin 2011 et le 15 mai 2014. Le montant des taxes ainsi éludées s’élève à près de 100 000 $.

Les accusations avaient été portées le 11 mai 2015, à la suite de l’exécution de mandats de perquisition par Revenu Québec en mai 2014.

JUSTE. POUR TOUS.

Revenu Québec a pour mission de s’assurer que chacun paie sa juste part du financement des services publics. Son objectif est de maintenir l’équité fiscale dans l’intérêt de tous.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.