Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2017 - 10:35

Résolution d’une vague d’incendies criminels – deux arrestations

Par Salle des nouvelles

Hier, le 7 décembre, le Service de police de la Ville de Saint-Eustache a procédé à deux perquisitions en lien avec plusieurs dossiers d’incendies criminels survenus sur son territoire.

L’enquête a débuté suite à une recrudescence d’incendies criminels constatés depuis les derniers mois. L’analyse des divers délits a permis de faire des liens afin d’identifier un couple d’individus commettant ces méfaits. Le couple ciblait généralement des bâtiments inhabités connexes à des immeubles résidentiels ou commerciaux tels que garage, divers lieux d’entreposage, de même que des véhicules.

Un homme et une femme, âgés dans la vingtaine, comparaîtront aujourd’hui au Palais de justice de Saint-Jérôme sous plusieurs chefs d’accusation :

  • incendies criminels;
  • méfaits;
  • bris de conditions;
  • possession de stupéfiants.

Le Service de police de la Ville de Saint-Eustache est sensible à ce type de criminalité affectant grandement le sentiment de sécurité de ses citoyens et commerçants. Nous sommes confiants que les moyens déployés ainsi que l’arrestation de ces deux individus permettront de rassurer la population.

Si vous avez des informations concernant ces suspects ou tout autre événement similaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous au 450 974-5300 ou avec la ligne ÉCHEC AU CRIME au 1 800 711-1800. Toute information sera traitée de façon confidentielle.

Nous tenons à remercier le Service de police de la Ville de Mirabel pour leur collaboration lors cette opération.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.