Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 08:19

Signalez les nids-de-poule à Sainte-Thérèse!

Par Salle des nouvelles

La saison des nids-de-poule bat son plein et la Ville de Sainte-Thérèse invite ses résidents à les signaler. Les équipes du Service des travaux publics, parcs et bâtiments colmatent les trous de façon proactive depuis plusieurs semaines déjà, mais la collaboration des citoyens permet l’amélioration continue de l’état de la chaussée sur le territoire.

Aviser la Ville de la présence d’un nid-de-poule n’a jamais été aussi facile. En quelques clics, l’information est transmise à la Ville et une équipe du Service des travaux publics, parcs et bâtiments se rend sur le site et répare le trou dans un délai de quelques jours :

  •  Via le formulaire en ligne au www.sainte-therese.ca > Services aux citoyens > Services en ligne > Demandes en ligne

D’autres options sont aussi offertes aux Thérésiens pour signaler un nid-de-poule :

  • Par le biais de l’application Voilà! Signalement
  • Par courriel : travauxpublics@sainte-therese.ca
  • Par téléphone : 450 434-1440, poste 2100

« La Ville veille à bien entretenir ses chaussées afin qu’elles demeurent sécuritaires pour tous les usagers de la route. Merci aux citoyens de faire équipe avec nous en signalant les nids-depoule! », souligne Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse.

Qu’est-ce qu’un nid-de-poule?

Les nids-de-poule sont le résultat de fissures sur l’asphalte, aggravées par les périodes de gel et de dégel du printemps. Lorsqu’une fissure se remplit d’eau et qu’il y a gel au sol, l’eau, en se transformant en glace, prend de l’expansion et agrandit la fissure. Ce cycle maintes fois répété au printemps crée donc l’apparition de trous plus imposants, qu’on surnomme nids-de-poule

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.