Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 août 2018 - 15:00

Les policiers tentent d’identifier un suspect qui aurait commis des agressions sexuelles

Par Salle des nouvelles

Dans la poursuite de leur enquête, les policiers du Service de police intermunicipal Terrebonne / Sainte-Anne-des-Plaines / Bois-des-Filion tentent d’identifier un suspect apparaissant sur les deux fiches de portraits robots.

 

Entre les années 2012 et 2018, cet individu aurait commis des agressions sexuelles sur le territoire de Terrebonne. De plus, considérant qu’il se déplaçait à bord d’un véhicule il est probable qu’il puisse avoir fait d’autres victimes à l'extérieur de Terrebonne.

 

Description du suspect:

Il est de race blanche, serait âgé entre 25 et 30 ans et il mesure environ 6 pieds. Il a la particularité d’avoir les yeux très clairs et il s’exprime tout aussi bien en français qu’en anglais. Le véhicule qu’il utiliserait est petit, noir et est muni de quatre portes.

 

T:\POL\7200 P_Dossiers_operat\18 rapports d'enquêtes 2018\05 mai 2018\TRB-180524-013\TRB-180524-013_version 1.jpg  T:\POL\7200 P_Dossiers_operat\18 rapports d'enquêtes 2018\05 mai 2018\TRB-180524-013\TRB-180524-013_version 2.jpg

 

Le service de police intermunicipal de Terrebonne/Ste-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion demande l’assistance de la population afin d’identifier cet individu.

Toute information peut être transmise, et ce en toute confidentialité, en communiquant avec le service de police au 450 471-4121 ou via la ligne Échec au crime au numéro 1-800-711-1800 en mentionnant le numéro de dossier TRB-180524-013.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.